7 octobre 2019
Retour triomphal pour Denis Frappier à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Denis Frappier a reçu un bel accueil à son arrivée au traversier de Sorel-Tracy. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Denis Frappier est devenu émotif lorsqu'il a enlancé son petit-fils. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Denis Frappier a rencontré, à son arrivée, le maire Serge Péloquin et les députés Jean-Bernard Émond et Louis Plamondon. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Denis Frappier est entouré de sa fille et d'élus venus l'accueillir. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Le Sorelois Denis Frappier a réussi son défi. Le cycliste a fait le tour de l’Amérique du Nord à vélo, à l’âge de 70 ans et il a été accueilli comme il se doit par élus, famille et amis le vendredi 4 octobre, vers 16 h 15, au débarcadère du traversier de Sorel-Tracy.

À lire aussi:
À 70 ans, il fait le tour de l’Amérique du Nord à vélo

Visiblement ému de voir son petit-fils, Denis Frappier a craqué et fondu en larmes lorsqu’il l’a serré dans ses bras. Un moment fort émotif, alors qu’une vingtaine de personnes – dont le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, les conseillers Alain Maher et Jocelyn Mondou ainsi que les députés Louis Plamondon et Jean-Bernard Émond – l’attendaient pour le féliciter de cet exploit d’avoir parcouru 16 400 km en un peu plus de cinq mois.

« Ça s’est bien déroulé pendant le trajet, mais je commençais à être tanné! C’était beaucoup de montagnes et il pleuvait beaucoup, il fallait que je monte ma tente à la pluie. J’ai trouvé ça dur, surtout vers la fin quand la température approchait du point de congélation », lance le septuagénaire, en entrevue à son arrivée. Il était parti la journée même à trois heures du matin de Saint-Jérôme pour être certain d’arriver au traversier de 16 h. Une dizaine d’amis l’ont accompagné à vélo lors de sa dernière journée.

Denis Frappier est parti le 24 avril de Sorel-Tracy. Le 28 mai, il a subi un accident au New Jersey. Son frère et sa fille se sont rendus sur place pour aller le chercher, et après avoir changé de vélo, il a repris la route le 8 juin au même endroit qu’il avait subi son accident. Il s’est alors rendu à Key West, en Floride, puis il a longé la frontière du Mexique jusqu’en Californie avant de longer la côte ouest jusqu’au Canada.

Après plusieurs embûches, dont une trentaine de crevaisons et de la difficulté à recharger son cellulaire, l’homme de 70 ans s’est dit fier de ce qu’il a accompli. Il n’a pas fini de se lancer des défis.

« Je veux pédaler de la Virginie jusqu’à Seattle, mais de façon plus organisée, avec un livre pour avoir des endroits où coucher », conclut-il, lui qui avait déjà fait le tour de l’Amérique du Nord (22 000 km) à l’âge de 55 ans.

image