4 juillet 2016
Résidence étudiante: le Cégep n’investira pas dans sa construction
Par: Louise Grégoire-Racicot

Il y a trois ans que la direction du Cégep de Sorel-Tracy veut doter le collège d’une résidence étudiante. Si tout va comme prévu, le projet verra le jour en septembre 2017.

Mais le Cégep n’investira pas dans cette résidence, confirme son directeur des ressources matérielles, Serge Dauphinais. De fait, il se prépare à lancer un appel d’offres aux entrepreneurs intéressés non seulement à y ériger un bâtiment, mais à l’entretenir et l’administrer (gestion des baux).

La résidence doit pouvoir abriter un minimum de 48 étudiants, rue des Jacinthes, sur un terrain appartenant déjà au collège. Ce dernier le louera à l’entrepreneur propriétaire pour une durée de 59 ans.

Déjà le collège s’est assuré que le zonage du terrain soit conforme à l’usage qu’on en fera, explique M. Dauphinais. La Ville de Sorel-Tracy et la MRC de Pierre-De Saurel ont accepté le changement de zonage que cela impliquait.

« Les analyses de sol confirment qu’il ne sera pas nécessaire de poser des pieux sous la fondation et qu’il n’est pas contaminé. »

Il est enfin à compléter, pour approbation par le ministère, les éléments à inscrire dans ce bail à très long terme.

La résidence au privé

Le projet n’en est pas un de partenariat privé-public, insiste M. Dauphinais, mais le Cégep de Sorel-Tracy travaillera en comité avec l’entrepreneur pour déterminer quel sera le code de vie imposé aux locataires.

Inspiré d’un projet semblable vécu au Cégep de Drummondville, il appartiendra aussi aux entrepreneurs de retenir les services d’un architecte et de proposer les plans de construction du bâtiment.

« Le collège a établi une grille d’analyse des offres qui seront déposées afin de retenir la plus acceptable à nos yeux, pour en faire une résidence appréciée, à proximité du collège et sécuritaire. »

Chacun y trouvera son compte, assure M. Dauphinais. L’entrepreneur en tirera des revenus de location alors que le collège présentera un plus grand attrait pour les étudiants de l’extérieur qui hésiteraient à s’y inscrire, ne trouvant pas nécessairement le logement au prix qui leur convient.

« Nous avions mené un sondage auprès des étudiants qui ont manifesté leur intérêt pour ce service. Nos recruteurs se font souvent poser la question, d’autant qu’un bon pourcentage de nos étudiants vient de l’extérieur de la MRC de Pierre-De Saurel. »

Le Cégep caresse ce projet depuis longtemps mais l’a placé en 2015 dans ses priorités, spécifie M. Dauphinais. « Car il s’inscrit dans la stratégie de développement du collège. »

image