17 mai 2019
Réplique du CISSSME : le maire de Sorel-Tracy ne décolère pas
Par: Jean-Philippe Morin

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a émis un communiqué de presse afin de répliquer au CISSSME. Photo capture d'écran de YouTube

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a émis un communiqué de presse, le vendredi 17 mai, vers midi, fustigeant à nouveau le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) au sujet des soins de santé à Sorel-Tracy.

À lire aussi:
Les 12 maires tirent à boulets rouges sur le CISSSME
Le CISSSME déçu et surpris de la sortie des maires concernant les soins de santé à Sorel-Tracy

Voici le contenu intégral du communiqué de presse.

Accès local aux soins de santé –Déclaration de Serge Péloquin, maire de Sorel-Tracy, suite à la réplique de Mme Louise Potvin, présidente-directrice générale du CISSS – Montérégie-Est et des commentaires de M. Claude Imbeault, président du Comité des usagers du Réseau local de santé Pierre-De Saurel, sur les ondes de CJSO 101,7 FM – 17 mai 2019

« Hier et ce matin, deux acteurs importants de notre système de santé ont réagi à la sortie médiatique du 15 mai alors que les 12 maires de notre région se sont levés pour l’accès local des soins de santé à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Je parle de Mme Louise Potvin, présidente-directrice générale du CISSS Montérégie-Est (CISSSME) et de M. Claude Imbeault, président du Comité des usagers du Réseau local de santé Pierre-De Saurel.

Je suis toujours aussi fâché que je l’étais lors de la sortie des maires du 15 mai. Et il est clair que la population de notre région l’est autant que moi. J’imagine que personne ne croyait que Mme Potvin accéderait à nos demandes aussi rapidement.

Mme Potvin nie en bloc nos allégations à l’effet que la direction du CISSSME empêche l’Hôtel-Dieu de Sorel d’obtenir les équipements médicaux nécessaires afin de nuire au recrutement de médecins spécialistes.

Mme Potvin a la mémoire courte. C’est exactement ce que sa direction a fait en 2017, en faisant tout, tout pour empêcher la population de la région de Sorel-Tracy d’obtenir le bronchoscope EBUS qu’elle s’était elle-même payé à travers la Fondation de son hôpital. Grâce à cet équipement, l’Hôtel-Dieu de Sorel a pu recruter deux pneumologues, ce qui fait que nous avons maintenant trois pneumologues pour les usagers de notre hôpital. Nous persistons et affirmons que l’accès local aux autres spécialités comme la pédiatrie, la cardiologie, la radiologie et autres spécialités sont menacées à notre hôpital.

Parlant d’usagers, j’ai été renversé d’entendre M. Claude Imbeault ce matin à CJSO. Il m’est apparu clair que le geste de M. Imbeault est un geste purement politique. Croyez-le ou non, M. Imbeault se fait ainsi le porte-parole du CISSSME, en précisant que le CISSSME n’est pas uniquement pour Sorel-Tracy. Nous lui rappelons que son comité doit défendre les droits des usagers de notre région. En acceptant la présence d’un représentant de la direction générale du CISSSME à chacune des rencontres du comité, M. Imbeault vient dénaturer la mission du comité des usagers pour en faire un instrument de contrôle du CISSSME. C’est ça le leadership de M. Imbeault. C’est ça les valeurs de gouvernance de Mme Potvin. Si M. Imbeault a un minimum d’honneur, il doit démissionner sur-le-champ.

Mme Potvin déclare que mes propos peuvent insécuriser la population alors qu’il n’y a pas de raisons de s’inquiéter. Je lui ferai remarquer poliment que ce sont davantage ses actions et sa gouvernance, plutôt que mes propos qui inquiètent notre population. Elle n’a qu’à consulter ma page Facebook pour s’en convaincre.

À cet effet, la mobilisation s’organise. Des usagers, des employés, des cadres de l’hôpital, des fournisseurs de service nous parlent. Les langues se délient.

Nous ne nous laisserons pas faire et nous vous tiendrons informés de nos prochaines actions pour un accès local à des soins de santé. »

image