10 avril 2019
René Vézina fait face à des accusations en matière de pornographie juvénile
Par: Jean-Philippe Morin

René Vézina, 56 ans, a déjà résidé dans la région de Sorel-Tracy pendant plusieurs années. Photo tirée de Facebook

René Vézina, 56 ans, qui a résidé dans la région de Sorel-Tracy pendant plusieurs années, fait face à quatre chefs d’accusation liés à de la pornographie juvénile. Il a comparu le 4 avril, au palais de justice de Saint-Jérôme.

Aujourd’hui résident de Deux-Montagnes, M. Vézina fait face à un chef de distribution, un chef de possession et deux chefs d’avoir accédé à de la pornographie juvénile. Il a plaidé coupable pour le chef de possession, mais il a plaidé non-coupable pour les trois autres.

Dans un des quatre chefs d’accusation, il est entre autres accusé d’avoir accédé à de la pornographie juvénile du 1er novembre 2003 au 30 juin 2012, à Saint-Constant et à Sorel-Tracy. Les autres chefs accusations sont pour des faits reprochés plus récents, soit en 2018 et 2019, à Deux Montagnes.

Dans les années 2000, René Vézina avait un poste de répartiteur d’arbitres au sein du Club de soccer du Bas-Richelieu. Il travaillait chez Hydro-Québec.

Le cinquantenaire a été arrêté par les enquêteurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec (SQ). Du 2 au 4 avril, 10 autres individus provenant de plusieurs régions du Québec ont aussi été arrêtés en lien avec de la pornographie juvénile.

Selon la SQ, les arrestations ont été réalisées dans le cadre d’une importante enquête, mais les accusés n’auraient aucun lien présumé entre eux. C’est plutôt la découverte d’un fichier dans une enquête antérieure qui a permis aux policiers d’amorcer les recherches.

Des perquisitions au domicile de René Vézina, à Deux-Montagnes, ont été réalisées et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

L’accusé sera de retour devant la Cour le 18 juin pour la suite des procédures.

image