21 mars 2016
Remplacement du Festival de la gibelotte : la Ville prend les choses en main
Par: Julie Lambert
Élus et commerçants du centre-ville se sont réunis le 21 mars, à 11h, à l’Hôtel de ville. | Photo : gracieuseté

Élus et commerçants du centre-ville se sont réunis le 21 mars, à 11h, à l’Hôtel de ville. | Photo : gracieuseté

Alors que la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy et l’instigateur du Tour du carré, Yves Allard, ont annoncé la semaine dernière la tenue d’un évènement estival de quatre jours au centre-ville cet été, voilà que la Ville de Sorel-Tracy a décidé de prendre les choses en main en coordonnant la fête et en investissant 27 000$.

Publicité
Activer le son

Les commerçants, tenanciers et restaurateurs du centre-ville ont été conviés, ce matin à 11h, à l’Hôtel de ville pour une rencontre avec le conseil municipal.

Lors de celle-ci, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a annoncé que la municipalité prendra les rênes d’un point de vue logistique et de la coordination de l’événement, qui se déroulera du 6 au 9 juillet prochain.

Depuis l’annonce du Festival de prendre une pause, le conseil municipal planchait sur des propositions pour un événement, mentionne M. Péloquin. Les élus attendaient seulement le retour du conseiller Jocelyn Mondou pour réunir toutes les personnes qui se sont montrées intéressées à s’impliquer.

La sécurité était une des raisons soulevées par le conseil municipal qui désirait également s’impliquer plus activement dans le processus, a expliqué en entrevue le maire Péloquin.

« Nous avons toujours dit que nous ne laisserions pas tomber les citoyens. La mobilisation a pris de l’ampleur et notre but est de faire un évènement sécuritaire qui suit les règles municipales. On veut s’assurer de bien coordonner le tout et qu’une fête ait réellement lieu », mentionne-t-il.

Revirement de situation

Rappelons que la Chambre de commerce et l’instigateur du mouvement citoyen Yves Allard avaient décidé d’organiser une fête modeste, mais sans impliquer de fonds public, pour combler le vide laissé par la pause du Festival de la gibelotte en 2016.

Le comité a déposé une demande d’autorisation à la Ville pour la tenue de l’événement le 16 mars, dans laquelle on demandait sa collaboration à la logistique. Le conseil devait statuer sur cette demande.

La Ville mettra à contribution, en plus des commerçants, son personnel comme son Service de sécurité incendie et la déléguée au développement commercial, touristique et communautaire, Julie Salvail.

L’animation du carré Royal sera confiée au Service des loisirs grâce à un montant résiduel de 27 000$ découlant de l’annulation de l’édition 2016 du Festival de la gibelotte. L’organisation de la course du mercredi sera confiée à M. Daniel Lequin.

« D’un commun accord, on va monter un modèle. On connaît les désirs des citoyens grâce à la mobilisation populaire. Les gens veulent reconnecter avec la tradition. […] On veut que la fête s’adresse aux personnes de tous les âges. »

Le nom de l’événement ou les détails concernant les célébrations ne sont pas encore connus puisque le conseil se penchera sur cette question dans les prochaines semaines. Une réunion avec le comité de travail est prévue le 29 mars prochain.

image