1 décembre 2017
Reconnu coupable de meurtre, il subira un deuxième procès
Par: Sarah-Eve Charland
Alain Primeau a été reconnu coupable du meurtre de son frère.

La Cour d’appel a accordé un deuxième procès à Alain Primeau, qui a été reconnu coupable de meurtre au premier degré en avril 2014 de son frère Richard Primeau. Le premier procès a été invalidé parce que le juge de l’époque avait mal dirigé le jury.

Son deuxième procès se déroulera du 8 janvier au 2 février 2018 au palais de justice de Sorel-Tracy, toujours devant jury.

Les juges en sont venus à cette décision après avoir analysé les motifs d’appel de l’accusé. Ils en concluent que le juge du premier procès, Michael Stober, n’a pas donné toutes les instructions nécessaires au jury pour bien comprendre les événements.

Même si l’accusé plaçait son doigt sur la détente du fusil, cela ne voulait pas dire qu’il avait l’intention de tuer. Cette théorie de droit, reliée à l’actus reus, n’aurait pas été expliquée aux jurés. Selon la défense, l’accusé ne savait pas que le fusil était chargé. Cette thèse avait été rejetée à l’époque par le jury.

Ce seul motif aura été suffisant aux juges de la Cour d’appel pour ordonner la tenue d’un deuxième procès. Ils n’ont pas analysé les trois autres motifs évoqués par M. Primeau.

Selon les informations dévoilées lors du premier procès, Richard Primeau empruntait souvent de l’argent au fils d’Alain Primeau, Pascal., Or, ce dernier présentait des problèmes mentaux. Alain Primeau, qui a été mis au courant de la situation, est alors parti chercher son fusil de chasse au sous-sol où il résidait chez son frère. Il est monté à l’étage et l’a tué. Les événements se sont déroulés en septembre 2011, sur la rue Manseau à Sorel-Tracy.

Alain Primeau avait été reconnu coupable de meurtre prémédité. Il avait reçu une peine de prison à perpétuité sans possibilité de remise en liberté conditionnelle avant 15 ans.

image