30 septembre 2020
Rapport financier 2019 : Contrecœur enregistre un excédent de plus de 1,1 M$
Par: Sébastien Lacroix
La mairesse de Contrecoeur, Maud Allaire. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives

La mairesse de Contrecoeur, Maud Allaire. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives

La croissance du développement résidentiel de Contrecœur a permis à l’administration municipale d’enregistrer un excédent d’un peu plus de 1 105 106 $ en 2019 sur des prévisions budgétaires de 15 345 130 $.

Publicité
Activer le son

L’arrivée de jeunes familles recherchant une première résidence abordable et l’effervescence du marché immobilier ont généré des revenus de droit sur les mutations immobilières plus élevés de 402 504 $ et des revenus de taxes foncières plus élevés de 335 358 $. Des revenus d’intérêts supplémentaires de 99 328 $ ont également été perçus.

Les dépenses ont toutefois été un peu plus élevées que prévus, soit une somme d’un peu plus de 20 500 $. Des économies ont été effectuées sur la masse salariale (72 753 $), les quotes-parts (100 387 $) et les intérêts (48 200 $), mais il en a coûté plus cher pour les honoraires professionnels (107 409 $) et les projets spéciaux (134 475 $).

Diminution de l’endettement

Au 31 décembre 2019, la dette à long terme de la Ville de Contrecœur se chiffrait à 21 437 900 $, soit une diminution de 2,9 %. La dette par habitant se chiffrait donc à 2385 $.

Des surplus non affectés non consolidés de 5,4 M$ seront affectés à diverses réserves. Une nouvelle réserve de 2 M$ servira notamment à atteindre l’équilibre budgétaire afin de diminuer le niveau d’endettement et d’affecter des montants pour équilibrer le budget.

image