1 septembre 2020
Rappel de micropousses de marque Picoudi en raison de la bactérie Salmonella
Par: Jean-Philippe Morin

Ces trois produits vont visés par des rappels. Photo tirée de Facebook

Les Jardins Picoudi de Saint-Robert procède au rappel de micropousses de marque Picoudi parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Publicité
Activer le son

Les micropousses brocoli biologiques 35 g (CUP 8 13526 00001 6 et Code 3 223) et 75 g (CUP 8 8 13526 00011 5 et Code 3 223), les micropousses roquette biologiques 35 g (CUP 8 13526 00006 1 et Code 3 223) et 75 g (CUP 8 13526 00016 0 et Code 3 223) ainsi que les micropousses coriandre biologiques 35 g (CUP 8 13526 00005 4 et Code 3 223) et 75 g (CUP 8 13526 00015 3 et Code 3 223) ne doivent pas être consommés.

Selon l’entreprise, il n’y a plus aucune trace de salmonelle en date d’aujourd’hui dans les produits. Ces rappels concernant la période du 21 août pour un seul lot (3 223) et il n’y a plus de danger de se procurer les micropousses.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) informe que ces produits ont été vendus au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Si vous croyez avoir été malade après avoir consommé un produit visé par un rappel, communiquez avec votre médecin. Vérifiez si vous avez les produits visés par le rappel à la maison. Des produits visés par un rappel devraient être jetés ou rapportés au magasin où ils ont été achetés.

Les aliments contaminés par la bactérie Salmonella ne présentent pas nécessairement d’altération visible ni d’odeur suspecte, mais peuvent quand même vous rendre malade. Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent contracter des infections graves et parfois mortelles. Chez les personnes en bonne santé, la salmonellose peut se manifester par des symptômes de courte durée comme la fièvre, des maux de tête, des vomissements, des nausées, des douleurs abdominales et de la diarrhée. La salmonellose peut entraîner des complications à long terme, notamment une forme grave d’arthrite.

Aucun cas de maladie associé à la consommation de ces produits n’a été signalé pour l’instant. L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) veille à ce que l’industrie retire du marché les produits faisant l’objet du rappel ordonné par le MAPAQ.

image