8 avril 2021
Québec octroie plus de 500 000 $ sur trois ans à L’Orienthèque pour soutenir l’immigration
Par: Jean-Philippe Morin

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, se réjouit de cette subvention accordée à L’Orienthèque. Photo gracieuseté

Une subvention de 510 219 $ répartie sur trois ans, accordée à L’Orienthèque, permettra à l’organisme de mener à bien sa mission auprès des nouveaux arrivants ayant choisi la MRC de Pierre-De Saurel pour terre d’accueil.

Publicité
Activer le son

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, en a fait l’annonce au nom de la ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Nadine Girault, dans le cadre du Programme d’accompagnement et de soutien à l’intégration (PASI).

« La MRC de Pierre-De Saurel possède des attraits très intéressants que nous devons mettre de l’avant pour accueillir les nouveaux arrivants qui souhaitent s’installer dans notre belle région. Grâce à cette aide financière issue du PASI, L’Orienthèque pourra poursuivre sa mission tout en favorisant la pleine participation, en français, des personnes immigrantes à la vie collective de s’installer dans notre région à long terme », mentionne Jean-Bernard Émond, député de Richelieu.

« Nous sommes très reconnaissants de cet investissement du ministère et de la confiance qui nous est accordée pour la mise en place de ce nouveau programme dans la région. Avec cet appui, nous poursuivrons notre mission, et ce, en continuant de bonifier notre offre de service auprès des personnes issues de l’immigration », mentionne Mylène Castonguay, directrice générale de L’Orienthèque.

Le PASI donne suite à l’engagement pris par le Ministère auprès de la vérificatrice générale du Québec, de revoir ses programmes dans le but de mieux tenir compte des besoins personnalisés et évolutifs des personnes immigrantes.

Il comporte cinq volets : Services de soutien au Parcours d’accompagnement personnalisé; Services de soutien à la pleine participation; Accueil et installation des personnes réfugiées ou protégées à titre humanitaire outre-frontières prises en charge par l’État; Services de soutien aux personnes ayant demandé l’asile; Soutien à l’innovation pour améliorer les services offerts aux personnes immigrantes dans le cadre du programme.

Les organismes bénéficiant du PASI, peuvent offrir des activités selon des dimensions économiques, linguistiques, citoyennes, identitaires, communautaires ou culturelles.

image