13 septembre 2017
Québec octroie 183 200$ à la Maison de la Musique
Par: Julie Lambert
La directrice générale de la Maison de la musique Rachel Doyon, le président de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel Gaétan Dutremble, le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, le député de Richelieu Sylvain Rochon et la présidente de la Maison de la musique Chantal Cimon | Photo: Gracieuseté

La directrice générale de la Maison de la musique Rachel Doyon, le président de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel Gaétan Dutremble, le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, le député de Richelieu Sylvain Rochon et la présidente de la Maison de la musique Chantal Cimon | Photo: Gracieuseté

Après cinq ans d’existence, la Maison de la musique a obtenu le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Elle recevra une somme de 183 200$ pour la soutenir dans ses activités.

« L’année 2017 est une année de positionnement, de structure et de défis. Nous sommes très fiers de vous annoncer que le CALQ nous soutient pour les quatre prochaines années. Nous sommes très fiers que cet organisme nous fasse confiance et nous le démontre à travers cet appui financier », s’est réjouie la présidente de l’organisme, Chantal Cimon.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, croit que cette annonce démontre l’importance d’être patient pour obtenir des gains comme celui obtenu par la Maison de la musique.

« C’est une excellente nouvelle. Nous en sommes tous très fiers. Cela nous donne une énergie, une volonté encore plus grande de poursuivre. »

Selon le député de Richelieu, Sylvain Rochon, ce combat a été gagné en collaboration avec tous les gens du milieu et la direction de l’organisme. Lui-même a fait des représentations auprès du ministre de la Culture et des Communications pour qu’il obtienne cette subvention.

« C’est grâce à Rachel [Doyon, la directrice de la Maison de la musique] que nous pouvons compter aujourd’hui sur ce lieu magnifique qui a une double mission : donner aux jeunes musiciens un lieu pour se réaliser, s’épanouir dans une ambiance d’entraide et donner à toute la population un accès extraordinaire à la musique. Je peux témoigner que le chemin pour arriver à la réalisation de ce rêve n’a pas été un long fleuve tranquille », a-t-il mentionné.

image