11 novembre 2015
Québec consent 4,1M$ pour agrandir l’école Saint-Roch
Par: Louise Grégoire-Racicot
L’école Saint-Roch comptera désormais plusieurs nouveaux locaux. | TC Média - Archives

L’école Saint-Roch comptera désormais plusieurs nouveaux locaux. | TC Média - Archives

Québec versera 4,1M$ à la Commission scolaire de Sorel-Tracy pour qu’elle ajoute quatre classes, une bibliothèque et un gymnase double à l’École Saint-Roch. Un projet déposé il y a plus de deux ans auquel la municipalité est associée.

Les partenaires s’en réjouissent d’autant qu’ils y voient des atouts qui s’inscrivent fort bien dans leur mission respective.

Pour un, le directeur général de la Commission scolaire de Sorel-Tracy, Michel Lefebvre déclarait, par voie de communiqué, « que ce projet permettra de fournir à nos élèves un environnement idéal, propice à la réussite. »

Quant au maire Claude Pothier, il précise que l’essor de sa municipalité est intimement lié à ce projet. « C’est la meilleure nouvelle reçue depuis très longtemps, un projet unique à présenter à ma population. J’ai l’intime conviction que notre population ne cessera de croître, d’autant qu’un promoteur immobilier m’avait dit avoir arrêté de vendre des maisons ici tant que ce problème ne se réglerait pas. Nous aurons maintenant des infrastructures fort intéressantes à offrir à nos résidents », estime-t-il.

Une concertation efficace

Ils ont tous deux salué l’appui indéfectible du député Sylvain Rochon. Ce dernier a salué la concertation qui a mené à cet aboutissement. « Ce projet répond à un besoin pressant du milieu, compte tenu de la forte croissance de la population au cours des dernières années. Cette victoire est une éloquente démonstration de la force d’une communauté qui se mobilise ! »

Il a pour sa part utilisé tous les moyens dont il disposait comme député pour faire cheminer le dossier, dont la mise en ligne d’une pétition sur le site de l’Assemblée nationale.

« C’est toujours très satisfaisant pour un député, peu importe son allégeance politique, de voir qu’il a pu contribuer à ce que les forces vives de sa communauté réalisent les projets qui leur tiennent à cœur. Dans ce cas, c’est d’autant plus satisfaisant que l’agrandissement améliorera la qualité de l’environnement éducatif offert à ce qu’il y a de plus précieux dans notre société, nos enfants » , a déclaré le député.

Le partage des coûts

L’aide gouvernementale annoncée totalisera 4 147 448$. De ce montant 322 765$ seront dédiés spécifiquement à la construction du gymnase double dans laquelle la municipalité investira 687 750$.

Saint-Roch dispose d’une subvention de 322 000$ qui en défrayera une partie, explique M. Pothier. « Si nous avions réalisé un projet de salle multifonctionnelle que nous avions, le ministère nous avait promis cette subvention. Nous avons réussi à la faire transférer dans la construction de ce gymnase. Il restera 368 000$ à trouver pour compléter notre participation. Un montant que les citoyens devront nous permettre d’emprunter. »

C’est la commission scolaire qui sera maitre d’œuvre de cette construction.

image