19 avril 2018
Quatre projets de rénovation dans les écoles lancés cet été
Par: Sarah-Eve Charland

Les salles de bain seront rénovées à l'école secondaire Fernand-Lefebvre. (Photo : Archives)

De nombreux travaux seront réalisés dans des écoles de la région au cours de la période estivale. Plus de 2,3 M$ seront investis.

Le 17 avril, les commissaires scolaires de Sorel-Tracy ont autorisé le directeur des ressources matérielles, du transport et de l’informatique par intérim à signer les différents contrats des travaux. Ces investissements, annoncés en février, seront financés par le ministère de l’Éducation.

La Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy a reçu une aide financière de 3 348 808$ pour rénover et maintenir plusieurs bâtiments sur son territoire d’ici 2021 dans le cadre du Plan québécois des infrastructures. Les appels d’offres ont été lancés pour quatre projets touchant autant d’écoles.

La CS de Sorel-Tracy se devait d’effectuer des travaux dans les salles de bain de l’école primaire Saint-Gabriel-Lalemant et d’effectuer des travaux de désamiantage. L’entreprise Pincor Ltée a remporté l’appel d’offres, lancé du 14 mars au 5 avril, au montant de 354 463,28$, incluant les taxes.

À l’école Sainte-Anne-les-Îles, des travaux seront réalisés dans les salles de bain. Le système de chauffage et l’entrée électrique seront remplacés. Pincor Ltée a aussi remporté cet appel d’offres au montant de 427 636,37$, excluant les taxes.

À l’école secondaire Fernand-Lefebvre, la céramique du hall au 2e étage sera changée. De plus, les salles de bain seront aussi rénovées. Construction Beaulieu et Bergeron inc a remporté l’appel d’offres au montant de 695 598,75$, incluant les taxes.

Le contrat de rénovation des vestiaires sportifs à l’école secondaire Bernard-Gariépy a été octroyé à Pincor Ltée qui a remporté l’appel d’offres. L’investissement pour ces travaux s’élève à 858 143,24$, excluant les taxes.

Au cours des prochaines années, des projets de rénovation toucheront aussi les écoles Monseigneur-Brunault, Monseigneur-Prince, le Centre de formation professionnelle et le centre administratif.

image