10 mars 2020
Quatre personnes interceptées pour pêche interdite à Saint-Ours
Par: Jean-Philippe Morin

Le bar rayé est un poisson protégé par la Loi sur les espèces en péril du Canada. Photo MFFP

Les agents de protection de la faune ont intercepté deux individus en possession de 16 filets de bar rayé pris à la pêche sportive dans le secteur du barrage de Saint-Ours de la rivière Richelieu, le 5 mars. Deux autres personnes ont été prises sur le fait dans le même secteur, le 7 mars, en possession de cinq bars rayés.

« Cette intervention est le résultat de l’excellente collaboration des citoyens qui signalent des actions suspectes à la Protection de la faune du Québec. Le barrage de Saint-Ours est un secteur stratégique pour lequel plusieurs signalements sont reçus chaque année », peut-on lire sur la page Facebook du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Les bars rayés se trouvant au Québec appartiennent à deux populations distinctes, soit celle du sud du golfe du Saint-Laurent et celle du fleuve Saint-Laurent. Cette population de poissons est protégée par la Loi sur les espèces en péril du Canada. La pêche au bar rayé est donc interdite en tout temps dans ce secteur. Il est aussi interdit de vendre, d’acheter et d’avoir en sa possession du poisson pêché à la pêche sportive.

Pour signaler tout acte de braconnage ou intervention suspecte qui va à l’encontre du patrimoine faunique ou de ses habitats, il faut appeler SOS Braconnage au 1-800-464-2191. L’information demeure confidentielle.

Pour en savoir plus sur la réglementation encadrant la pêche sportive : https://www.quebec.ca/tourisme-et-loisirs/activites-sportives-et-de-plein-air/peche-sportive/

image