9 novembre 2015
Quatre fois champions!
Par: Jean-Philippe Morin
Les Polypus benjamins sont champions pour une quatrième année consécutive. | Tirée de Facebook

Les Polypus benjamins sont champions pour une quatrième année consécutive. | Tirée de Facebook

Les Polypus benjamins (sixième année et première secondaire) sont les champions de la division 3 du football montérégien. Même s’ils perdaient 22-0 et 28-8 à un moment dans le match, les joueurs de René Jr Laferté sont parvenus à vaincre l’adversité et à l’emporter 42-35 dimanche, à Longueuil.

Jamais ses joueurs et ses entraîneurs n’ont paniqué, même lorsque leurs adversaires, l’école J-H Leclerc de Granby, criaient de joie à leur rentrée au vestiaire à la demie. Les Polypus sont plutôt demeurés à l’extérieur, près du terrain, afin de se concentrer sur ce qu’ils devraient faire à la deuxième demie pour gagner.

« C’est peut-être parce que c’est notre cinquième finale consécutive, mais on s’est réuni entre coachs au début du match et on s’est dit qu’il ne fallait pas montrer du stress dans n’importe quelle situation pour ne pas influencer le comportement des jeunes. Peu importe le score pendant la rencontre, on n’a jamais paniqué. Les joueurs non plus. Et on a le résultat qu’on connaît! C’est exceptionnel à cet âge de montrer autant de caractère », a-t-il commenté après la victoire.

Pourtant, le match n’avait pas commencé comme le souhaitaient les entraîneurs. Les deux premières possessions ont résulté en deux échappées et déjà, le pointage était de 14-0. Puis, un autre touché rapide a fait grimper l’avance de Granby à 22-0.

Les Polypus ont commencé à se réveiller au deuxième quart, portant le pointage à 22-8. Puis, un touché tout juste avant la fin de la demie, alors qu’il ne restait plus de temps au cadran, a rétréci l’écart à 28-14.

Immédiatement au retour de la demie, les Polypus ont marqué un touché pour porter le pointage à 28-20. Tout le monde y a cru à ce moment, analyse M. Laferté.

« On n’a pas changé le cahier de jeux. Aucun changement! Les joueurs se sont simplement levés. C’est remarquable. Tristan Bibeau et Mathieu Lafleur ont sorti de grosses performances à l’attaque, sans compter Mathias Duval, qui a joué sur les deux lignes en fin de match », souligne-t-il.

Les Polypus remportent donc un quatrième titre de suite contre Granby en finale. Ils avaient perdu contre Granby en 2011, avant de l’emporter en 2012, 2013, 2014 puis 2015.

image