18 août 2016
Professeur Board Game : jouer le jeu sur YouTube
Par: Sarah-Eve Charland
David Couto a lancé la chaîne Professeur Board Game. | TC Média - Sarah-Eve Charland

David Couto a lancé la chaîne Professeur Board Game. | TC Média - Sarah-Eve Charland

David Couto a lancé la chaîne Professeur Board Game. | tirée de YouTube

David Couto a lancé la chaîne Professeur Board Game. | tirée de YouTube

David Couto a lancé la chaîne Professeur Board Game. | tirée de YouTube

David Couto a lancé la chaîne Professeur Board Game. | tirée de YouTube

David Couto a décidé de changer les règles du jeu en proposant une nouvelle chaîne YouTube, Professeur Board Game, afin de partager sa passion des jeux de société.

Passionné par les jeux depuis toujours, le professeur de sciences et technologies à l’école secondaire Bernard-Gariépy a passé de nombreuses heures à jouer à des jeux vidéo et des jeux de rôle avant de devenir un fanatique de jeux de société.

Depuis deux ans, il s’est mis à acheter des jeux de société. Ayant maintenant une collection plus qu’impressionnante composée de près d’une centaine de jeux, il partage ses connaissances à travers des capsules vidéo.

« L’idée est de faire connaître les jeux de société. Ces jeux sont rassembleurs et peuvent devenir un rendez-vous social », affirme le joueur.

« Les gens pensent à Monopoly quand on parle de jeux de société, mais c’est tellement plus que ça aujourd’hui », affirme-t-il.

Consommateur lui-même de vidéos sur les jeux de société, il a jumelé ses passions, les jeux et l’enseignement, en créant il y a quatre mois sa chaîne YouTube. Au moment de mettre sur pied son projet, il ne connaissait pas de chaîne québécoise de ce genre. Dupuis son lancement, trois autres personnes se sont lancées dans la production de ces vidéos.

Dans ses capsules, il fait découvrir des jeux méconnus, explique comment y jouer et présente sa critique du jeu. La chaîne Professeur Board Game présente une cinquantaine de vidéos à ce jour.

La popularité des jeux en croissance

La popularité des jeux se fait également sentir dans les commerces. Le nombre de bistros ou de cafés ludiques, comme Le Randolph Pub Ludique à Montréal et Le Pub La Revanche à Québec, augmente d’année en année. On en retrouve aussi à Sherbrooke, Trois-Rivières et Drummondville.

« C’est en pleine croissance. On le voit aussi dans les boutiques. Les commerçants essaient de plus en plus de diversifier tranquillement leurs jeux », affirme-t-il.

Même s’il ne compte pas vivre de sa chaîne YouTube, il espère prendre la balle au rebond. « Je le fais par plaisir du jeu. »

image