30 octobre 2018
Presque la totalité de Sorel-Tracy deviendra à 40km/h
Par: Sarah-Eve Charland

Les conseillers municipaux peaufinent les derniers détails au plan. Ce dernier pourrait être sujet à des changements. (Photo : Gracieuseté)

L’ensemble des rues en milieu résidentiel à Sorel-Tracy seront transformées en zone de 40 km/h à partir du printemps 2019. « Même si rouler à 50 km/h est permis dans les quartiers résidentiels, cela est considéré trop vite », constate le maire Serge Péloquin.

Publicité
Activer le son

La Ville de Sorel-Tracy a tenu un sondage l’été dernier. Près de 500 citoyens y ont répondu. On enregistre un pourcentage de 57% en faveur d’implanter des zones de 40 km/h sur l’ensemble du territoire de la Ville.

« On a compris que c’était partagé. Les endroits où les gens répondaient oui se situaient dans les quartiers de déviation. Ça correspond à notre constat. […] Beaucoup de citoyens prennent des raccourcis, comme celui en arrière du IGA pour rejoindre le boulevard Fiset », affirme M. Péloquin.

Des analyseurs de vitesse ont été installés à différents endroits. Cette étude a permis d’établir le nombre de véhicules qui circulent à ces endroits, leur vitesse et l’heure à laquelle ils passent. Les conclusions démontrent que les automobilistes roulent dans la moyenne ou roulent, en minorité, au-dessus de la limite de 50 km/h permise.

« Quand une personne roule à 56 km/h dans une zone de 50 km/h, c’est difficile d’intervenir. C’est moins le cas quand une personne roule à 56 km/h dans une zone de 40 km/h. Il y a une différence de 16 km/h avec ce qui est permis », souligne le directeur des communications de la Ville, Louis Latraverse.

La Ville a aussi consulté d’autres municipalités sur les impacts d’un tel changement. Selon le maire de Sorel-Tracy, les autres municipalités ont mentionné avoir constaté une plus grande sensibilité des automobilistes à réduire leur vitesse.

«Cela permettra de sensibiliser les automobilistes et on donne des outils à la Sûreté du Québec pour intervenir », ajoute M. Péloquin.

Une implantation à peu de coûts

La Ville a élaboré un plan où on retrouve 19 zones touchées. Elle devra identifier chaque entrée de rue de chacun des secteurs. Il faudra 311 panneaux de signalisation. Le coût pour installer un panneau de signalisation est de 110$. La Ville compte réutiliser certains panneaux. Les coûts maximums pour ce projet s’élèvent donc à 34 210$.

« C’est une aubaine pour rendre nos quartiers plus sécuritaires », mentionne le maire.

Le comité de circulation de la Ville de Sorel-Tracy avait commandé une étude à une firme d’ingénieurs l’année dernière. La firme recommandait l’installation de panneaux de signalisation jumelée à des aménagements modérateurs comme la construction de portails d’entrée qui consistent à installer des saillies de chaque côté de la rue aux entrées des secteurs. L’ensemble des recommandations représentait des coûts de 1,5 M$. La Ville a décidé de ne pas donner suite à ces dernières recommandations.

Le règlement sera adopté lors d’une prochaine séance du conseil de Ville. L’installation des panneaux commencera au printemps 2019 et devrait se terminer en septembre 2019. Lorsqu’un secteur sera entièrement identifié, la règlementation s’appliquera.

Les quartiers résidentiels touchés par la nouvelle réglementation excluent les boulevards et les routes numérotées.

En novembre 2017, la Ville a décidé d’implanter une réglementation à 40 km/h dans une des zones, celle située dans le secteur des rues Dauplaise et Parenteau. En 2011, le conseil de Ville de Sorel-Tracy avait mis en place un projet-pilote dans le secteur des Terres-d’en-Haut à la suite des recommandations du comité de circulation. Ce projet-pilote est devenu permanent.

image