26 février 2018
Course de canot à glace
Près de 2000 spectateurs assistent à la compétition
Par: Julie Lambert

La Course de canot à glace de Sorel-Tracy a réuni 2000 spectateurs et 38 équipes lors de l'avant-dernière étape du circuit québécois. (Photo : Pascal Cournoyer)

La Course de canot à glace de Sorel-Tracy a réuni 2000 spectateurs et 38 équipes lors de l'avant-dernière étape du circuit québécois. (Photo : Pascal Cournoyer)

La Course de canot à glace de Sorel-Tracy a réuni 2000 spectateurs et 38 équipes lors de l'avant-dernière étape du circuit québécois. (Photo : Pascal Cournoyer)

La Course de canot à glace de Sorel-Tracy a réuni 2000 spectateurs et 38 équipes lors de l'avant-dernière étape du circuit québécois. (Photo : Pascal Cournoyer)

L'équipe soreloise Aciers Régifab-Navark a terminé au troisième rang dans la Classe Sport. (Photo : Pascal Cournoyer)

La Course de canot à glace de Sorel-Tracy a réuni 2000 spectateurs et 38 équipes lors de l'avant-dernière étape du circuit québécois. (Photo : Pascal Cournoyer)

La 4e édition de la Course de canot à glace de Sorel-Tracy, qui se déroulait le 24 février, a réuni près de 2000 spectateurs au quai Catherine-Legardeur. Sous un soleil éclatant, quatre équipes de canotiers ont été couronnées grandes gagnantes lors de cette compétition sportive.

Publicité
Activer le son

La directrice de la Course de canot à glace, Jessica Brousseau, se réjouissait de la magnifique journée qui a clôturé près de six mois de travail pour le comité organisateur. Débutée en septembre, la préparation de l’événement a connu son sprint final dans les dernières semaines afin d’accueillir les 39 équipes inscrites provenant de partout au Québec.

« Nous avons eu 38 équipes, une équipe ne s’étant pas présentée. Nous n’avons jamais eu plus que 34 équipes inscrites, c’est notre record. On croit que le mot commence à se passer dans les participants. On aime l’accueil, le parcours et l’organisation de notre événement », assure Mme Brousseau.

La journée s’est déroulée sans anicroche, ajoute-t-elle. L’animation a permis de ne pas laisser de temps mort alors qu’on expliquait les techniques et des informations sur la course. Un petit défi cette année était d’aménager le site sans avoir accès au pavillon du quai Catherine-Legadeur puisqu’il est actuellement en préparation pour accueillir l’expérience Statera.

La cinquantaine de bénévoles et de canotiers ont toutefois pu accéder au bâtiment H prêté pour l’occasion à l’organisation. La course sera de retour pour une cinquième année l’an prochain, mentionne Mme Brousseau, qui croit que l’événement est devenu un incontournable pour les membres du circuit.

Les organisateurs estiment à quelque 2000 spectateurs la foule présente sur le quai lors de cette journée. L’an dernier, on en comptait 2500, mais c’est beaucoup plus que lors de la première édition où 600 avaient assisté aux compétitions, mentionne la directrice de la course.

« Nous sommes une jeune course. Nous recevons toutefois de très bons commentaires de façon générale sur le site et après la course. Le bouche-à-oreille se fait. Les gens sont de plus en plus nombreux également à venir encourager les canotiers », assure-t-elle.

Sorel-Tracy en 3e place

Pour sa deuxième année dans le circuit, l’équipe soreloise Aciers Régifab-Navark a réussi à se démarquer lors de la compétition. Elle a atteint le fil d’arrivée en 3e position dans la catégorie Sport avec un temps de 44 ,51 min, ce qui lui a permis de monter sur le podium

« Nous sommes très contents. Les conditions étaient très bonnes et la banquise était très bien pour faire des dépassements, la trottinette et des transitions rapidement », mentionne la coordonnatrice de l’équipe soreloise, Marie-Noëlle Girard.

L’équipe de Sorel-Tracy est en ce moment en 3e position du classement général du Circuit québécois de canot à glace. Elle participera à la prochaine course à Québec le 3 mars prochain, la dernière course de la saison pour mettre la main sur la Coupe des Glaces.

« Nous sommes moins habitués avec le courant puisque le fleuve est plus calme qu’à Québec. On est très rapide, la trottinette demande beaucoup de cardio, mais on est tous très en forme. C’est notre force et cela fait que nous sommes capables de gagner », conclut-elle.

Équipes gagnantes

– Élite masculine : Le Château Frontenac-Le Soleil

– Élite féminine : Groupe Voyages Québec

– Classe Compétition : Québecor-TVA Sports

– Classe Sport : Le Concorde-Métalogique

image