16 mai 2016
Près de 200 personnes cherchent un logement plus adéquat
Par: Julie Lambert
La banque de logements qualifiés se met en place moins rapidement que prévu. | Photo: TC Média – Julie Lambert

La banque de logements qualifiés se met en place moins rapidement que prévu. | Photo: TC Média – Julie Lambert

Malgré quelques semaines de retard, le projet de création d’une banque de logements qualifiés prendra de la vitesse dans les prochains jours. Près de 200 personnes se sont déjà inscrites sur la liste pour trouver un logement plus adéquat. Trente-cinq propriétaires y sont aussi inscrits afin d’obtenir l’accréditation.

Publicité
Activer le son

Cette initiative vise la création d’une banque de logements qualifiés et une liste unifiée de requérants. Les propriétaires souhaitant participer doivent donc s’inscrire et faire évaluer leurs logements selon divers critères comme la sécurité, l’absence de traces de moisissures, la propreté, la fenestration, les installations électriques, l’isolation et l’entretien général.

Ceux qui sont à la recherche d’un nouvel appartement s’inscrivent également sur la liste en mentionnant ce qu’ils recherchent. L’organisme porteur, le Groupe de ressources techniques en habitation de la région de Sorel (GRTHS), les dirige ensuite vers les appartements convenant à leurs critères.

Du temps à rattraper

Plusieurs organismes travaillent en collaboration dans ce projet qui devait prendre son envol il y a plusieurs semaines. Néanmoins, une demande de subvention auprès de la Société d’habitation du Québec (SHQ) a pris plus de temps que prévu à être autorisée.

« Nous attendions la réponse beaucoup plus tôt, soit en mars, mais elle n’est arrivée qu’à la fin du mois d’avril. Cette subvention permettra de payer les ressources nécessaires à la mise en place de notre projet. Malgré ce mois de retard, ça va bien et ça va s’accélérer », souligne le directeur général de la Corporation de développement communautaire (CDC), Jean-François Daigle, aussi impliqué dans la réalisation du projet.

Annoncée en février, cette initiative a tout de même porté ses fruits malgré l’attente de la SHQ, souligne la directrice générale du GRTHS, Claude Daigle. Beaucoup de familles se sont déjà inscrites sur la liste tout comme des personnes seules.

« On se rend compte qu’il y a des gens de tous les âges qui sont intéressés. Ce qu’ils souhaitent, c’est de trouver un logement de meilleure qualité. Certains nous disent vivre avec des problèmes de moisissure dans leur logement actuel ou d’autres trouvent les prix trop élevés surtout avec l’électricité. Ils n’y arrivent plus et veulent trouver quelque chose de mieux pour leur budget », explique-t-elle.

Même si le nombre des propriétaires à vouloir faire qualifier leur logement est élevé (35), les visites n’ont pas encore commencé, ajoute Mme Daigle. Elles seront faites au fur et à mesure de la mise en place du projet dans les prochains jours.

« C’est un service très apprécié autant des propriétaires que des locataires. C’est un bon projet. À mesure que nous aurons les informations, nous allons diriger les chercheurs vers les logements qui conviennent. C’est un projet-pilote, on souhaite qu’il soit repris ailleurs », conclut-elle.

L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) a d’ailleurs décerné un prix Régis-Laurin à la Ville de Sorel-Tracy pour son appui au projet. Rappelons que cette dernière a autorisé, le 1er février dernier, la signature d’une entente de collaboration pour la création de cette liste et participera financièrement au projet pour un montant maximum de 30 000$.

Nombre de personnes inscrites sur la liste
Un enfant Deux enfants Trois enfants Qautre enfants ou plus Total
Familles 21 34 48 26 129
Personnes seules ou en couple 63
Propriétaires 35
image