28 mai 2016
Poteaux brisés et arbres déracinés par des micro-rafales à Saint-David
Par: Karine Guillet
photo TC Media- Pascal Cournoyer

photo TC Media- Pascal Cournoyer

MÉTÉO. Les vents violents qui ont secoué la région ont causé d’importants dégâts sur la route 122 et dans deux rangs à Saint-David, le soir du 27 mai. (VOYEZ NOS PHOTOS AU BAS DE LA PAGE)

Publicité
Activer le son

Selon des témoins, des microrafales auraient causé de nombreux dommages en couchant des poteaux hydro-électriques, déracinant des arbres, soulevant des toitures et faisant virevolter des piscines sur leur passage.

Une vingtaine de résidences ainsi que des bâtiments de ferme ont été touchés sur plus de deux kilomètres, remarque le directeur du Service incendie de Saint-David, Stéphane Descheneaux. En plus de la route 122, les 2e et 5e rangs ont été touchés.

« On a été là jusqu’à 1h30 dans la nuit pour assister les gens d’Hydro-Québec. Douze pompiers ont été appelés en plus des Travaux publics de Saint-David », commente M. Descheneaux, qui estime les dommages à plus de 500 000$.

« Les résidences de deux de mes gars étaient touchées, mais ils ont quand même fait leur devoir de pompier et sont venus en aide aux autres. C’est tout à leur honneur », ajoute-t-il.

De plus, une famille a été prise en charge par la Croix-Rouge pour la nuit du 28 mai. La Sécurité civile a aussi été mise à contribution.

Fortes intempéries

Environnement Canada avait émis une alerte pour ce secteur, puisque les conditions climatiques étaient propices à la formation d’orages dangereux. Environnement Canada notait que des rafales de 90 km/h pouvant causer des dommages, de la grêle et de la pluie forte étaient attendues.

L’intempérie a d’ailleurs privé de nombreux abonnés d’électricité, à Saint-David, Sainte-Victoire-de-Sorel et Saint-Dominique. Le 28 mai au matin, 113 foyers de Saint-David étaient toujours sans électricité. Elle a été rétablie en fin de soirée seulement.

La porte-parole d’Hydro-Québec, Ginette Cantin, a confirmé que dix poteaux d’Hydro-Québec ont été cassés par les microrafales, entraînant au sol sept autres poteaux. La société d’État a installé de nouveaux poteaux, mais elle a dû redresser les poteaux penchés, retirer les vieux poteaux et installer les fils. La porte-parole indique qu’il s’agit de travaux majeurs.

Avec la collaboration de Jean-Philippe Morin.

ate}2016-05-31T13:40:25.091-04:00ate}2016-05-31T13:40:59.048-04:00

image