20 avril 2020
Pornographie juvénile : un Sainte-Annois écope de 16 mois de prison
Par: Jean-Philippe Morin

Photothèque | Les 2 Rives © 

Philippe Péloquin, de Sainte-Anne-de-Sorel, a écopé d’une peine de 16 mois et demi (moins un jour) de prison, le 9 avril au palais de justice de Sorel-Tracy, pour des accusations en lien avec de la pornographie juvénile.

Publicité
Activer le son

L’homme de 49 ans a été déclaré coupable d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile, d’en avoir eu en sa possession et d’y avoir accédé, entre le 23 avril 2019 et le jour de son arrestation, le 12 novembre 2019.

Après sa sortie de prison, il aura diverses conditions à respecter pendant 10 ans, soit de ne pas se trouver dans une zone publique où des personnes âgées de moins de 16 ans pourraient se trouver, d’avoir un emploi ou d’être bénévole s’il a une autorité vis-à-vis des mineurs et d’avoir des contacts ou de tenter de communiquer avec des personnes de moins de 16 ans. Il devra aussi suivre une probation de trois ans avec d’autres conditions à respecter, comme ne pas consommer de drogue et ne pas posséder d’armes, par exemple.

Philippe Péloquin a été inscrit sur le registre des délinquants sexuels et un échantillon de son ADN a été prélevé.

image