16 mars 2020
Plusieurs organisations suspendent leurs activités
Par: Katy Desrosiers

Azimut diffusion suspends sa programmation par mesure préventive. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

À la suite des mesures annoncées par le gouvernement du Québec concernant le COVID-19, comme l’interdiction des rassemblements de plus de 250 personnes et les recommandations en vue de fermer certains commerces et établissements, des organisations de la région ont choisi de fermer leurs portes de façon préventive.

Publicité
Activer le son

Azimut diffusion suspend sa programmation de façon indéterminée. Les détenteurs de billets sont priés de les conserver, ils seront contactés pour les dates de remise. Le diffuseur demande aux clients de ne pas laisser de messages sur la boîte vocale de la billetterie.

Le Cabaret Les Années folles a décidé de fermer son établissement pour une durée indéterminée. Les spectacles présentés sont aussi suspendus.

La Maison de la Musique de Sorel-Tracy suspend certaines de ses activités, dont l’événement Rachmaninov l’Intrégrale, qui devait se tenir les 4 et 5 avril entre autres à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins. Le tout devrait être remis à une date ultérieure.

Tous les cinémas du réseau des Cinémas RGFM, dont le Cinéma St-Laurent à Sorel-Tracy, sont fermés. Les billets prévendus pour les futurs événements seront valides pour les dates ultérieures. Entre autres, la quatrième édition du FestiFilm, qui devait se tenir le 19 mars au Cinéma St-Laurent, sera reportée.

La direction du Salon de quille 300 suit les directives du gouvernement et ferme l’établissement pour les deux prochaines semaines.

Le parc régional des Grèves ainsi que la Colonie des grèves fermeront leurs bâtiments. Cependant, les sentiers demeureront ouverts. Les bureaux sont ouverts pour prendre les inscriptions pour les différents camps à venir.

Les églises catholiques suspendent aussi leurs activités, sous recommandation de l’Exécutif de l’Assemblée des évêques du Québec.

Les organismes communautaires de la région doivent aussi s’adapter en considérant les nouvelles mesures. Par exemple, le Carrefour naissance-famille suspend ses activités et ferme sa boutique pendant au moins deux semaines, tandis que le Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu continuera d’honorer certains services alors que d’autres seront suspendus.

 

 

image