13 décembre 2018
Grâce au concert de Noël avec l'Harmonie Calixa-Lavallée
Plus de 11 000 $ remis au Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu
Par: Katy Desrosiers

Melissa Biroun a agi comme chef d'orchestre et directrice artistique de l'événement. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La 26e édition du concert de Noël au profit du Centre d'Action Bénévole du Bas-Richelieu a rassemblé plusieurs spectateurs. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La 26e édition du concert de Noël au profit du Centre d’action bénévole (CAB) du Bas-Richelieu, organisée le dimanche 9 décembre dernier, permettra de remettre un montant d’environ de 11 300 $ à l’organisme. L’an dernier, la soirée avait permis de récolter 10 800 $, soit environ 500 $ de moins.

La 26e édition du concert de Noël au profit du Centre d’action bénévole (CAB) du Bas-Richelieu, organisée le dimanche 9 décembre dernier, permettra de remettre un montant d’environ de 11 300 $ à l’organisme. L’an dernier, la soirée avait permis de récolter 10 800 $, soit environ 500 $ de moins.

Sylvie Cantin, directrice du CAB, affirme que les données concernant le nombre de billets vendus seront connues seulement en janvier. Elle ajoute cependant que la vente de billets ressemble à celle de l’an passé, mais que plus de commanditaires se sont joints.

La directrice artistique et chef de l’Harmonie Calixa-Lavallée, Melissa Biroun, affirme que la soirée s’est bien déroulée et que le public a aimé le choix des artistes invités. Parmi les coups de cœur du concert, elle note Sarah Rossy, une artiste montréalaise qu’elle connaît bien et Myriam Lépine, une de ses élèves de 5e secondaire. Elle mentionne que le public sorelois a pu revoir des artistes qu’il apprécie, comme Marie-Pier Gamache et Antoine Lachance, et en découvrir de nouveaux.

« Cela a été très difficile d’arriver [à point pour le concert], j’ai été absente pendant deux mois. Claude Sheridan m’a remplacée auprès de l’Harmonie quand je n’étais pas là. Nous avons eu les répétitions du 30 novembre et 7 décembre pour réviser tout le répertoire et pratiquer avec certains des artistes invités. Les pratiques qui durent normalement 2 h 30 s’étiraient à près de 3 h. Le résultat était incroyable, ça a valu les efforts », avoue la directrice artistique.

La bonne sonorité de l’endroit revient souvent dans les commentaires reçus. Selon Melissa Biroun, le spectacle, très familial, a rassemblé une cinquantaine de musiciens sur scène. Toutes les sections de la salle étaient remplies. « De plus en plus de personnes veulent encourager la cause, surtout quand on sait que les dons vont au CAB », ajoute la chef d’orchestre.

L’animation de la soirée était tenue par Myriam Arpin, et la présidente d’honneur de l’événement était Fabienne Desroches, directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy.

image