4 mars 2016
Plus de 1000 patients pris en charge depuis quatre mois
Par: Deux Rives
L’arrivée des 11 nouveaux médecins de famille a permis la prise en charge de 1083 patients dans la région. | TC Média - Yann Canno

L’arrivée des 11 nouveaux médecins de famille a permis la prise en charge de 1083 patients dans la région. | TC Média - Yann Canno

Grâce à l’arrivée des 11 nouveaux médecins de famille dans la région en septembre 2015, plus de 1000 patients ont été pris en charge par des médecins de famille dans la MRC Pierre-De Saurel. Ainsi, deux citoyens sur trois sont maintenant suivis par un médecin, une hausse importante en quelques mois.

Publicité
Activer le son

De septembre 2015 à janvier 2016, 1083 personnes ont été référées à un médecin de famille. Cette prise en charge massive en à peine quatre mois réjouit le docteur et représentant du Département régional de médecine générale, Éric Sauvageau.

« Je peux vous confirmer que Sorel-Tracy est la plus performante en terme de croissance du taux d’inscription de patientèle au sein du CISSS Montérégie-Est. »

En avril 2015, 32 050 personnes (63%) dans la MRC Pierre-De Saurel étaient référées à un médecin de famille. En janvier 2016, le nombre a atteint 33 710 (66%), soit une hausse de 1660 patients pris en charge.

Pour la même période, le pourcentage de la population inscrite auprès d’un médecin à l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil est passé de 63% à 65%. À l’hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, le pourcentage a varié entre 72% et 73%.

Ces médecins de famille ont également pu prendre le dossier des patients orphelins en raison du départ à la retraite de certains médecins. Pour l’année 2016, le CISSS ne prévoit aucun départ à la retraite dans la MRC Pierre-De Saurel. Sans pouvoir en dévoiler le nombre, le porte-parole du CISSS Montérégie-Est, Daniel Vincent, annonce qu’il y aura aussi des nouveaux médecins en 2016.

« On aura donc un bilan positif. On devrait être capable de rattraper l’objectif. »

Cible du ministère

La cible du ministère est de 85%. Selon la porte-parole du CISSS Montérégie-Est, Magali Dupont, cet objectif est réaliste puisqu’il représente le nombre approximatif de personnes désirant bénéficier des services d’un médecin de famille.

« Le but est qu’environ 43 350 personnes (sur 51 000 dans la MRC Pierre-De Saurel) bénéficient des services d’un médecin de famille d’ici la fin décembre 2017 », ajoute-t-elle.

La porte-parole du ministère de la Santé, Caroline Gingras, abonde dans le même sens. « L’entente signée avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) en mai dernier prévoit qu’au 31 décembre 2017, les Québécois qui le souhaitent auront accès à un médecin de famille en temps opportun. […] Les données permettant de mesurer l’atteinte des objectifs intermédiaires dans le cadre de cette entente seront rendues publiques prochainement. »

Liste de patients orphelins

Mme Dupont tient à préciser que certains de ces médecins ne font pas ou peu de bureau.

« Ils travaillent davantage aux services de l’urgence, soins palliatifs et soins à domicile. Quelques-uns ont fait une demande pour prendre en charge des patients du Guichet d’accès pour clientèle orpheline (GACO), mais ils ont finalement repris beaucoup de patients laissés orphelins dans leur clinique respective », explique-t-elle.

Le GACO demeure la première voie d’accès vers un médecin de famille, rappelle le Dr Sauvageau. « Les médecins de la région de Sorel-Tracy doivent prendre leurs patients à partir de là en priorité. »

Le GACO a atteint un nombre record d’inscriptions en septembre 2015 avec 7479 personnes inscrites. En janvier 2016, le nombre a chuté à 6396.

Chaque inscription est évaluée selon une grille des critères standardisés par le ministère de la Santé, précise Mme Dupont. « Une priorité lui sera accordée selon l’état de santé. Il est impossible de prévoir avec précision combien de temps les patients demeureront sur la liste d’attente. Le délai peut varier selon la disponibilité des médecins dans la région. »

Au 31 décembre 2015, sur 7,89 millions de personnes admissibles à la RAMQ, 5,56 millions sont inscrites à un médecin de famille, soit 70% de la population.

Le comité des usagers muet

Le président du comité des usagers qui représente les patients de l’Hôtel-Dieu de Sorel, Jean Morvan, a refusé de commenter la situation. Il a plutôt référé la journaliste au porte-parole du CISSS Montérégie-Est.

Patients en attente de référence à un médecin (janvier 2016)

Priorité 1 0
Priorité 2 1117
Priorité 3 2470
Priorité 4 1173
Priorité 5 1636
Total 6396

Cotes de priorisation

P1: Moins de 30 jours. Pour les personnes en perte d’autonomie, temporaire ou permanente, qui ont des problèmes de santé nécessitant des soins médicaux complexes et immédiats.

P2 : Délai de 30 jours à 3 mois. Les personnes ayant une condition de santé particulière ou à risque, permanente ou temporaire, nécessitant une prise en charge en première ligne pour éviter le recours à l’urgence ou à l’hospitalisation.

P3 : Délai de 3 à 6 mois. Pour les personnes ayant un problème de santé connu, mais contrôlé, pour lequel une prise en charge médicale est requise pour favoriser le maintien de la condition de santé et la prévision des complications.

P4 : Entre 6 mois et 1 an. Pour les personnes n’ayant pas de problème de santé connu, mais dont l’état de santé pourrait nécessiter un suivi annuel régulier.

P5 : Peut-être plus d’un an. Pour les personnes n’ayant pas de problème de santé connu.

image