29 mars 2019
Une pose pour le rose
Se faire photographier pour lutter contre le cancer du sein
Par: Raphaëlle Ritchot
La photographe Martine Lavoie.

La photographe Martine Lavoie.

Deux photographes de la région participent à la campagne Une pose pour le rose, un projet qui vise à amasser des fonds pour la recherche sur le cancer du sein, en photographiant des femmes de partout à travers le Québec.

D’abord initiée par la photographe Marilyn Bouchard, originaire du Saguenay Lac-Saint-Jean, son initiative s’est rapidement déployé partout au Québec dès la première édition d’Une pose pour le rose, en 2017.

La photographe de Sorel-Tracy, Chantal Lamontagne, ainsi que celle de Contrecœur, Martine Lavoie, se joignent donc à cette troisième édition de l’événement qui a comme objectif de récolter pas moins de 325 000 $.

Pour amasser ce montant, les femmes de plus de 18 ans sont invitées à se faire tirer le portrait pour la somme de 20 $ par photo. Pour se faire les intéressées peuvent s’inscrire sur le site web du projet. La séance photo de Martine Lavoie aura lieu le dimanche 7 avril de 10 h 30 à 18 h au centre multifonctionnel de Contrecœur.

Au moment d’écrire ces lignes, l’horaire de la photographe Chantal Lamontagne affichait déjà complet.

Liste rose

En guise d’appui à la cause, les femmes atteintes du cancer ou en voie de guérison figureront sur ce que l’organisatrice appelle la liste rose. Ces dernières pourront donc faire immortaliser leur portrait gratuitement.

L’année dernière, c’est 190 photographes de partout à travers le Québec qui ont participé à l’événement et qui ont amassé 257 000 $, un portrait à la fois.

D’ailleurs, il est encore temps pour les photographes désireux de s’impliquer dans le projet de s’inscrire pour y participer.

image