5 décembre 2018
Petit gala devenu grand
Par: Deux Rives

Errol Duchaine, anciennement de la Semaine verte à Radio-Canada, était l'animateur du tout premier gala régional sous le thème « L'agriculture sans limites! ». (Photo : Philippe Manning)

Pas moins de 550 personnes, dont près de 150 en provenance de la MRC de Pierre-de-Saurel, étaient réunies au Gala d’Excellence Agricole Montérégie-Est qui s’est tenu au Pavillon La Coop de Saint-Hyacinthe, le 24 novembre dernier, sous le thème « L’agriculture sans limites! ».

Texte de Sébastien Lacroix – collaboration spéciale

Produit conjointement par les Sociétés d’Agriculture de Richelieu et de Saint-Hyacinthe, cet événement se voulait en quelque sorte la suite du gala qui se tenait chaque année à Sorel-Tracy, depuis 2005. Un tournant régional que les organisateurs ont voulu donner à l’événement pour permettre de lui donner un nouvel élan.

L’événement, qui se limitait jusqu’ici aux 300 entreprises agricoles de la MRC de Pierre-de-Saurel, s’adresse dorénavant à 1800 fermes en incluant les Sociétés d’Agriculture de Saint-Hyacinthe, de Rouville, de Chambly, de Verchères et de Bagot.

« Avec 12 catégories par année, après 13 ans, on comprend que nous étions rendus à près de la moitié de nos producteurs qui y avaient passé, explique Marco Lavallée, le directeur de la Société d’Agriculture de Richelieu. Encore quelques années et tout le monde aurait reçu un prix. Maintenant, chacune des six sociétés décernera chacune deux catégories par année, en alternance. Ça nous donne encore 100 ans! »

De plus, le fait de réduire le nombre de prix remis chaque année à des producteurs de Pierre-De Saurel et d’augmenter le bassin de participants permet aux récipiendaires d’avoir une plus grande visibilité. « L’objectif est de faire rayonner nos producteurs dans un plus grand réseau, fait valoir Marco Lavallée. Nous l’avons amené à un niveau régional, et qui sait, peut-être qu’un jour ce sera provincial! »

Le fait de tenir l’événement à Saint-Hyacinthe permet d’avoir une plus grande participation, puisque la ville est centrale pour l’ensemble des participants. Ce qui n’est pas le cas de Sorel-Tracy.

De plus, le Pavillon La Coop, sur le site d’Espace Saint-Hyacinthe, offre différentes configurations qui permettraient de tenir un événement encore plus important.

L’endroit où a eu lieu le gala aurait en effet pu contenir jusqu’à 1 200 places avec des tables rondes de style gala. Elle a été divisée en deux cette année, pour une capacité maximale de 600. « Ce n’est que l’an 1, fait valoir Marco Lavallée. Ça va se parler et au fil des ans, ce pourra se développer et, éventuellement, on pourrait atteindre les 1 200 personnes. »

image