19 septembre 2019
Pénurie de main-d’œuvre : la MRC de Marguerite-D’Youville annonce ses solutions
Par: Jean-Philippe Morin

Daniel Plouffe, maire de Calixa-Lavallée, Stéphane Williams, maire de Saint-Amable, Lyne Beaulieu, attachée politique de madame Suzanne Dansereau, députée de Verchères, Louiza Sana, conseillère principale chez Desjardins, Marie-Josée Lamoureux, conseillère en communications à la Caisse Desjardins Des Patriotes, Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur et présidente du comité consultatif en main-d’œuvre de la MRC, Louis Déry, conseiller principal, Développement organisationnel et expérience employé, Desjardins, Martin Damphousse, maire de Varennes et Sylvain Berthiaume, directeur général de la MRC. Photo gracieuseté

Les entreprises concernées par l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre étaient présentes en grand nombre, le 17 septembre, au déjeuner-conférence organisé par les Rues Principales Contrecœur et Verchères en collaboration avec la MRC de Marguerite-D’Youville.

Cet événement permettait aux entrepreneurs de découvrir, notamment, les outils qui seront mis à leur disposition par la MRC prochainement pour les aider à faciliter leur recrutement de main-d’œuvre. Plus de 70 participants, dont la majorité représentaient des entreprises touchées par la pénurie de main-d’œuvre, tels que les plus grands employeurs de la région comme ArcelorMittal, le Groupe Jean Coutu et le Groupe Novatech, ont assisté à l’activité.

Maud Allaire, présidente du comité consultatif en main-d’œuvre de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Contrecœur, a présenté les statistiques sur l’impact de la pénurie de main-d’œuvre dans la région et annoncé les solutions qui seront mises en place auprès des entreprises pour faciliter leur recrutement de main-d’œuvre.

« Soyez assurés que les élus de la MRC sont très conscients que c’est en agissant dès aujourd’hui et en soutenant les entreprises dans le recrutement de la main-d’œuvre que nous allons contribuer à la croissance économique de la région au cours des prochaines années », a commenté Mme Allaire à l’issue de l’événement.

Des actions

On estime présentement à plus de 800 le nombre de postes vacants sur le territoire de la MRC. Pour remédier à la situation, un plan d’action triennal sera réalisé dans le cadre d’un projet en main-d’œuvre financé par le Fonds de 100 M $ du Mouvement Desjardins, Emploi Québec et la MRC de Marguerite-D’Youville.

Trois axes d’intervention ont été ciblés pour aider les entreprises, soit offrir de l’accompagnement, proposer de la formation et présenter des activités d’attractions de main-d’œuvre.

Plusieurs actions sont déjà en cours de réalisation telle que la création d’un comité consultatif en main-d’œuvre, qui permet à tous les acteurs de la région de travailler en concertation pour aider les entreprises à recruter, retenir et développer leur main-d’œuvre. Une formation-coaching sur mesure a été développée et est présentement offerte pour aider les entreprises à maximiser la rétention de leurs employés, augmenter leur attractivité auprès de candidats potentiels et améliorer leur productivité.

Plusieurs activités d’attraction seront réalisées telles une campagne promotionnelle pour promouvoir les postes professionnels disponibles dans la région. Un programme d’attraction pour faciliter l’intégration des jeunes sur le marché du travail sera aussi mis en place auprès des entreprises de la région.

Pour consulter le document « Plan d’action 2019-2021 en main-d’œuvre de la MRC de Marguerite-D’Youville », il faut se rendre au www.margueritedyouville.ca/emploi/

image