6 janvier 2017
Patrick Gingras expose à la galerie d’art Au fil des ans
Par: Louise Grégoire-Racicot
Une des oeuvres Deux des œuvres de Patrick Gingras. | Photo: gracieuseté

Une des oeuvres Deux des œuvres de Patrick Gingras. | Photo: gracieuseté

L’artiste-peintre Patrick Gingras, un habitué de la Galerie Horizon, exposera à la galerie d’art Au fil des ans une quarantaine d’œuvres récentes, à compter du 15 janvier.

Ses acryliques dont il puise le sujet dans la nature sont figuratifs. Sereins. « Je m’inspire en grande partie de ce que je vois. De la nature et de sa beauté. J’aime beaucoup la couleur et la lumière; les contrastes et toutes les variations de tons », explique-t-il.

Il manie le pinceau depuis qu’il est tout jeune, a suivi des cours de peinture et a même décroché de l’UQAM un diplôme en arts visuels.

Arrivé à Sorel-Tracy en 2004, il s’en tient désormais à la peinture, même après avoir apprivoisé plusieurs formes d’expressions artistiques dont la sculpture sur bois puis sur métal, la gravure et le moulage pour la poterie.

« Il fut un moment où ma peinture était surréaliste, influencé que j’étais par Dali. Mais les gens l’appréciaient moins que ce je fais aujourd’hui », note-t-il.

L’acrylique (pigments mélangés à des résines synthétiques) demeure son matériau privilégié.

« J’adore ce médium rapide et efficace qui est inodore et sèche rapidement. Je peins rapidement presque tous les jours. L’acrylique me permet de faire, sur le moment, le rien qui attire mon attention dans mon environnement. Ce peut être une nuance de couleur dans la maison ou dans la cour, ou encore un nuage dans le ciel à contre-jour, l’aurore, le crépuscule, les paysages aux différentes saisons. »

Il utilise la caméra numérique pour croquer les scènes, leurs détails. De retour en atelier, il les traduit sur toile fidèlement, mais à sa façon. Et en retire une fierté certaine nourrie aussi aux remarques qu’en font ses amis quand il montre ses dernières toiles sur sa page Facebook.

Peindre l’apaise et le passionne à la fois, dit-il. C’est désormais sa façon de s’exprimer, lui qui, timide, est un homme de peu de mots.

Il souhaite que ses tableaux lui ressemblent tellement un jour qu’il n’ait pas à les signer de son nom au bas de l’œuvre.

« Je veux traduire sur une toile ces lieux et ces objets à ma manière pour être reconnu à l’œil. Mes œuvres me représentent. J’espère qu’avec le temps, on puisse les identifier à première vue. Que la toile à l’huile, à l’acrylique ou à la peinture devienne ma signature. »

Le vernissage a lieu le 15 janvier, à 14h à la galerie d’art Au fil des ans, située au 3225, rue Courchesne dans le secteur Tracy. L’exposition se termine le 30 janvier.

image