8 mars 2016
Pascal Camirand : le rock comme exutoire
Par: Julie Lambert
Le chanteur de la région Pascal Camirand présentera son nouvel album au Marine Cabaret le 17 mars, à 18h. | Photo :Gracieuseté - NathB

Le chanteur de la région Pascal Camirand présentera son nouvel album au Marine Cabaret le 17 mars, à 18h. | Photo :Gracieuseté - NathB

Dix ans après son premier EP, l’auteur-compositeur-interprète sorelois Pascal Camirand présentera son deuxième album Passager noir lors d’un lancement le 17 mars au Marine Cabaret. Traitant d’une période sombre de sa vie, les chansons rock ont été un véritable exutoire pour l’artiste.

Publicité
Activer le son

En 2006, Pascal Camirand avait offert un mini-album de compositions. Il caressait toutefois le rêve de réaliser un vrai album accompagné d’un groupe de musiciens, souligne-t-il.

L’auteur-compositeur-interprète a donc mis en branle son projet il y a deux ans. Pour donner un dernier coup sur ses chansons, il a fait appel à un ami et collègue musicien, Charles Robert. Les deux artistes ont fignolé et retravaillé les chansons.

En 2014, le duo a décidé de les tester en participant au concours Omnium du rock. Ils se sont alors adjoint les services d’un batteur, Pascal Lepage, membre de Bran Van 3000.

« Nous étions un trio solide et nous voulions compléter le groupe avec un multiinstrumentiste. Antoine Lachance a accepté d’embarquer dans le projet. Je suis très content même si j’ai peur d’en perdre quelques-uns en cours de route puisqu’ils sont très occupés », dit le chanteur en riant.

Un chapitre se tourne

En entrevue quelques jours avant le lancement, le chanteur était très fébrile à l’idée d’enfin présenter le résultat de ses efforts. Il a bien hâte de faire entendre aux spectateurs le 17 mars, dès 18h, ses compositions à saveur rock en compagnie des membres de son groupe.

Le public sorelois découvrira ses textes tirés de son vécu et de sa vie personnelle. Les titres comme Brûler: Entre nos mains, Mentor et C’est mon temps abordent les relations humaines, le couple et l’amitié.

« J’ai un besoin d’écrire et je ne suis pas capable d’inventer des chansons sur des situations que je n’ai pas vécues. Après ma séparation en 2010, j’ai vécu une période assez sombre, mais quand je regarde l’album au complet, je sens le positif et j’ai l’impression que je tourne la page », confie le musicien.

Après son lancement, M. Camirand songe à partir en tournée soit en se greffant à un autre groupe ou tout simplement en faisant de la promotion auprès des compagnies de disque et des diffuseurs de spectacle.

S’il mentionne qu’il est difficile, dans le milieu du rock, de faire sa place surtout avec ses propres compositions, le chanteur est emballé par les perspectives qui se dressent devant lui. Il sera d’ailleurs en spectacle au Pub O’Callaghan le soir du lancement.

Pour des billets ou des informations, les gens peuvent se rendre sur le site Internet d’Azimut diffusion au www.azimutdiffusion.com ou téléphoner au 450.780.1118. On peut également suivre Pascal Camirand sur sa page Facebook.

image