18 juin 2019
Pas de vacances pour les candidats!
Par: Louise Grégoire-Racicot

Forte d'une expérience de plus de 40 ans dans les médias, dont 37 au journal Les 2 Rives, Louise Grégoire-Racicot écrit une chronique hebdomadaire à propos de sujets régionaux.

Juin est bien amorcé. Plusieurs voient venir leurs vacances avec soulagement. Mais les Richard Synnott (Parti populiste) et Pierre-André Émond (Parti conservateur) – qui aspirent défaire le député bloquiste sortant, Louis Plamondon au scrutin fédéral d’octobre prochain – n’en auront pas. Au contraire, campagne électorale oblige.

À lire aussi: Qui sont les candidats dans Bécancour–Nicolet–Saurel?

Trois candidats sont déjà sur les rangs. Quant au Parti libéral du Canada, il n’a pas encore dûment choisi le sien. Claude Carpentier, qui portait ses couleurs en 2015, semble pour le moment être sur les rangs.

Le NPD est toujours en quête d’un candidat, alors que Nicolas Tabah s’est désisté il y a quelques jours, préférant se consacrer entièrement à sa jeune famille et à ses études.

Mais déjà, les Plamondon et Émond sont sur la route, rencontrant électeurs et associations, à l’affût de leur appui, de leurs attentes.

Et l’été avec ses festivals, ses activités culturelles et sportives multiples, ses BBQ, soupers aux hot dogs et épluchettes de blé d’inde est bien propice à serrer des mains, distribuer de bons mots. L’occasion de se faire découvrir comme personne du milieu, sympa quoi! Quelqu’un à qui on pourrait s’adresser sans gêne si besoin il y a.

Le candidat doit ainsi apparaitre comme quelqu’un qui ressemble à son monde, parle le même langage que lui, tout en ayant ce petit quelque chose de plus qu’il saura utiliser pour intervenir solidement en faveur du milieu devant toutes les instances.

Comme il le fait à l’année longue depuis qu’il est élu (1984), Louis Plamondon fait sa tournée du comté à la rencontre de groupes et associations, d’organisateurs et travailleurs d’élection. Déjà le 9 juin dernier, le site web Canada 125 le donnait gagnant probable.

Mais depuis février, date de son investiture conservatrice, M, Émond n’a pas lancé la serviette. Il multiplie les rencontres à travers le comté, désireux de conquérir la confiance des électeurs. Il est aussi présent sur Internet.

Les autres candidats devront faire de même, mais en doublant la cadence, car partis plus tard!

Mais cette campagne sera d’autant intéressante localement que les gens questionneront leurs candidats sur les politiques qu’ils voudraient voir modifier, les impacts qu’elles pourraient avoir sur la région.

À ce chapitre, il faut insister pour entendre les points de vue personnels des candidats sur des sujets comme la protection de l’environnement ou l’aide à l’agriculture (gestion de l’offre, traités commerciaux, etc.).

Il faudra aussi savoir ce qu’ils pensent des rapports entretenus avec les autochtones dont plusieurs notamment vivent sur deux réserves amérindiennes du comté, Odanak et Wôlinak.

Comme on doit discuter avec eux des impacts des changements climatiques et des mesures pour les atténuer (taxe sur le carbone, transport des hydrocarbures).

D’autres questions à poser : réclament-ils l’accès à l’avortement libre et gratuit pour toutes? Le versement d’allocations adéquates aux ainés et aux personnes plus démunies? Quelles exigences imposeraient-ils aux nouveaux immigrants? Que pensent-ils des services qu’offre le Canada – santé, impôts, poste, protection du fleuve, aide aux organismes, synergie avec des organismes locaux comme les Amis du canal de Saint-Ours?

Que savent-ils de la qualité des eaux du fleuve, de la navigation commerciale et touristique?

Les candidats exposeront certes le programme de leur parti, mais c’est leur propre vision des choses que l’on souhaite entendre. On ne veut pas de « yes men » qui s’agenouilleront devant le parti. Oui, il y a cette solidarité qui doit exister. Mais elle ne peut être la seule règle. Se tenir debout pour son milieu est la tâche essentielle du député tout en ayant en tête le pays qu’il gouverne.

Parler avec les candidats vous aidera à mieux choisir votre député!

image