19 janvier 2021
Party, nuitée et repas : une formule gagnante pour l’Hôtel de la Rive
Par: Katy Desrosiers

Le forfait incluant une nuitée, deux repas et une soirée avec DJ à l’Hôtel de la Rive connaît une forte popularité. Photo Steve Gauthier

Le forfait incluant une nuitée, deux repas et une soirée avec DJ à l’Hôtel de la Rive connaît une forte popularité. Photo Steve Gauthier

Les soirées avec animateur et DJ à l’Hôtel de la Rive faisaient danser les gens qui assistaient depuis le balcon de leur chambre. Photo Steve Gauthier

Les soirées avec animateur et DJ à l’Hôtel de la Rive faisaient danser les gens qui assistaient depuis le balcon de leur chambre. Photo Steve Gauthier

En décembre, l’Hôtel de la Rive a lancé un forfait comprenant une nuitée, deux repas et le spectacle d’un DJ auquel les clients assistent depuis le balcon de leur chambre. Le concept a tellement été apprécié qu’au lieu de durer seulement deux ou trois fins de semaine, il s’est étendu pendant la période des Fêtes et se poursuivra lorsque le couvre-feu sera levé.

Publicité
Activer le son

Le directeur général de l’Hôtel de la Rive, Robert Faithfull, offrait déjà un forfait nuitée et repas à la chambre. Lorsqu’il a vu en octobre que les restaurants n’allaient pas rouvrir de sitôt, il s’est demandé ce qui pourrait être fait de plus pour pallier l’annulation des partys de bureau et de Noël. Il a alors contacté Simon Deschesnes de Gestion Événementielle Deschesnes avec qui il collabore depuis quelques années.

M. Deschesnes a embarqué dans le projet sans hésiter puisqu’en plus de lui permettre d’utiliser son matériel qui autrement dormirait à son entrepôt, il permettait de faire travailler ses employés.

Les hommes d’affaires en sont arrivés à une formule gagnante-gagnante en installant une scène extérieure dans le stationnement de l’hôtel.

« On s’est dit qu’on allait essayer trois fins de semaine en décembre et qu’on devrait être capable de faire le 31. La réalité, c’est que ç’a explosé. Le monde a tellement aimé. C’était mieux que ce que j’imaginais. Je suis venu vivre l’expérience le premier soir et quand j’ai vu Simon, je lui ai dit « Je crois qu’on tient quelque chose » », souligne M. Faithfull.

Avec les suppléments que les clients ajoutent comme l’accès aux bains à remous, le tout permet au directeur général d’entrevoir de façon plus positive les mois à venir. Aussi, l’initiative permettait de faire travailler plus d’une soixantaine d’employés de l’hôtel les semaines de spectacles.

Pour tous les goûts

L’animateur René Jr Laferté et le DJ Olivier Ménard alias Dj Menardose réussissent à faire danser les clients, jeunes et moins jeunes. « C’est la fête. Les gens achètent du bonheur. Je n’ai vu personne dire que ça ne valait pas la peine et qu’il n’avait pas eu de fun », constate le directeur général de l’hôtel.

Plusieurs styles musicaux sont proposés, allant du disco aux tendances de l’heure. Les gens interagissent avec les écrans géants en diffusant des photos sur Instagram avec un mot-clic précis. Elle sont ensuite affichées aux écrans.

Lors d’un jeu-questionnaire réalisé par l’animateur, les clients peuvent gagner un prix qui est envoyé directement à leur chambre. Le DJ prend aussi les demandes spéciales.

« Il faut que ça divertisse les gens. Ils sont sur le balcon avec le vent du fleuve dans la face. Il faut qu’ils se gardent au chaud un peu. Avec le DJ, les gens dansent et c’est drôle, ils sont moins gênés parce qu’ils se croient seuls au monde », remarque Simon Deschesnes.

Certains clients se sont déguisés et ont décoré leur balcon avec des lumières de Noël.

« C’était assez impressionnant. On a fêté des anniversaires et on a eu une demande en mariage. On ne s’attendait pas à ça », ajoute M. Deschesnes.

Ni lui ni M. Faithfull ne savaient si le concept allait durer. Le premier vendredi soir, une vidéo de 15 secondes publiée sur les réseaux sociaux a rapidement été vue plus de 15 000 fois. Le lundi suivant, les forfaits pour les six dates déjà prévues étaient presque tous vendus.

M. Deschesnes a reçu plusieurs commentaires positifs de clients qu’il croisait à l’épicerie et même de policiers lors d’un barrage.

Bien que les spectacles soient suspendus, Robert Faithfull est sûr qu’ils pourront reprendre en force en février pour la fin de semaine de la Saint-Valentin. Cette fois, des musiciens comme Pat Larcher et Mélopée Croisée se produiront. Si la popularité du forfait perdure, le directeur de l’Hôtel de la Rive se voit l’offrir jusqu’au printemps.

 

À lire aussi :

L’année 2021 ne sera pas celle des mariages

image