13 juin 2018
Parcours de 2000 km en 80 jours : Caroline Côté s’arrête à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Caroline Côté a été accueillie par le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, le 12 juin. (Photo: gracieuseté)

La cinéaste d’aventure et photographe Caroline Côté a entamé, le 4 avril, une traversée du Québec en solo d’une distance de 2000 km, de Natashquan à Montréal. Elle a effectué un arrêt le 12 juin à Sorel-Tracy pour prendre une pause en vue de son arrivée dans quelques jours dans la métropole.

L’objectif de l’expédition est de franchir la ligne d’arrivée d’ici 80 jours, en suivant le parcours de l’électricité, qui est produite en majorité très loin des grands centres urbains. Afin de franchir cette distance, l’aventurière se déplace en skis, à vélo, en canot et à pied. En tout temps, elle suit les lignes électriques.

Lorsqu’arrivée à Sorel-Tracy, sur le site de l’ancienne centrale en kayak, Caroline Côté a été accueillie par le maire Serge Péloquin, en présence d’employés d’Hydro-Québec qui ont coordonné le démantèlement de la centrale.

Elle a pris une nuit de repos à Sorel-Tracy avant de repartir vers Contrecœur ce matin.

Caroline Côté est cinéaste d’aventure et photographe. Athlète et ultramarathonienne accomplie, elle entreprend chaque expédition avec l’objectif de partager des images au public dans un format documentaire. Elle a à son actif une traversée de l’Atlantique en voilier ainsi qu’une expédition de plus de 3200 km en canot sur la rivière Yukon.

L’expédition électrON est organisée par Hydro-Québec.

image