30 juin 2021
Parc éolien : les 12 municipalités se séparent plus de 400 000 $
Par: Jean-Philippe Morin

Les 12 municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel ont pu se séparer un montant de 415 782 $ grâce à la bonne année du Parc éolien Pierre-De Saurel.

Publicité
Activer le son

Ce montant a été réparti en fonction de la richesse foncière uniformisée (RFU) de chaque municipalité. La RFU permet de mesurer et de comparer la capacité des municipalités à générer des revenus de taxes. Ainsi, Sorel-Tracy est celle qui a reçu la plus grosse part du gâteau avec 239 532,04 $ (voir tableau). Le maire Serge Péloquin a déjà déclaré vouloir se servir de cet argent pour implanter un terrain synthétique à Sorel-Tracy.

Rappelons que la MRC a reçu 2 M$ en distributions du parc éolien il y a quelques semaines. De ce montant, la MRC doit réserver 10 % du fonds de prévoyance et environ 50 % pour faire les paiements liés à l’emprunt. Pour ce qui est des 40 % restants, dans ce cas 831 564 $, les conseillers régionaux doivent décider ce qu’ils en feront. Ils ont choisi d’en prendre la moitié (415 782 $) pour un projet régional qui sera déterminé sous peu, tandis que l’autre moitié a été séparée parmi les municipalités avec la RFU.

« Je suis particulièrement fier de la vision régionale que nous avons eue en 2010 lorsque nous avons présenté, dans le cadre d’un appel d’offres d’Hydro-Québec, un projet de parc éolien 100 % communautaire, c’est-à-dire sans la participation financière d’un partenaire privé. Cette initiative 100 % MRC a été un des éléments déterminants pour l’acceptation du projet par Hydro-Québec Distribution. Il est important de rappeler l’ouverture des élus en poste depuis 2008 qui ont permis la mise en œuvre d’un tel projet. La MRC avait su, une fois de plus, innover et se démarquer à cette occasion. Grâce à cette décision, l’ensemble du territoire en bénéficie aujourd’hui! », se réjouit le préfet de la MRC, Gilles Salvas.

« Ce projet est l’exemple parfait des bienfaits d’une approche régionale et de la complémentarité rurale et urbaine qui nous distingue : les éoliennes sont construites dans trois municipalités rurales, qui reçoivent des compensations financières, mais toutes les municipalités de la MRC en profitent en recevant des distributions financières », ajoute le directeur général de la MRC, Denis Boisvert.

image