28 janvier 2016
Onconstruit.ca : changement d’image et horizons élargis
Par: Jean-Philippe Morin
Laurent Cournoyer, instigateur de la campagne onconstruit.ca. | TC Média - Jean-Philippe Morin

Laurent Cournoyer, instigateur de la campagne onconstruit.ca. | TC Média - Jean-Philippe Morin

La 12e campagne de promotion Onconstruit.ca change non seulement d’image et de logo, mais s’élargit au-delà de Sorel-Tracy, jusqu’à Saint-Roch-de-Richelieu et Contrecœur.

Depuis 2005, aux débuts de la campagne, plus de 3000 mises en chantier ont été réalisées dans la région de Sorel-Tracy. L’instigateur de cette campagne, Laurent Cournoyer, a voulu poursuivre pour les trois prochaines années en changeant l’image d’onconstruit.ca en élargissant la promotion à d’autres villes que Sorel-Tracy. Les raisons de cette action sont notamment le retrait de la Ville de Sorel-Tracy à titre de partenaire principal de la campagne et le grand potentiel de développement à Contrecœur.

« On ne se limite plus seulement à Sorel-Tracy. Notre but est de stimuler le domaine de la construction et intéresser des promoteurs de l’extérieur à construire dans la grande région de Sorel-Tracy », a souligné M. Cournoyer, en point de presse.

S’il remercie les conseils municipaux sorelois précédents d’être embarqués dans le projet lors des 11 dernières années, M. Cournoyer n’a pas voulu entrer dans une guerre avec la Ville.

« Tout le monde va bénéficier de ce projet, pas seulement la Ville de Sorel-Tracy. L’impact positif a été prouvé par le passé, et maintenant, on n’a plus les mains liées à seulement promouvoir Sorel-Tracy. On ouvre le territoire », a-t-il répondu.

À noter que ni Sorel-Tracy, Contrecœur ou Saint-Roch-de-Richelieu ne sont des partenaires de la campagne.

Une image rassembleuse

Lors des trois précédentes campagnes, Laurent Cournoyer et son équipe ont beaucoup misé sur les congés de taxe afin d’attirer des promoteurs. Des images ont fait le tour de la région, montrant notamment une petite maison sur la Rive-Sud et une grosse maison à Sorel-Tracy pour le même prix.

Cette année, une seule image sera diffusée à grande échelle et non cinq concepts et cinq messages, comme dans les années précédentes.

Dans le coffre à outils, on peut y voir un bâton de hockey (sports), une canne à pêche (loisirs), un ruban à mesurer, des gants de travail, un niveau et un marteau (construction, travail), un ourson en peluche (famille, enfants) et un diplôme (école). Cette illustration a pour but de montrer que tous les services voulus sont disponibles dans la région.

« S’installer ici et se faire construire une maison, ce n’est pas juste un congé de taxes. C’est aussi tout ça. C’est convivial et ludique et ça va passer à travers les trois prochaines années », a souligné Laurent Cournoyer.

Continuer malgré le contexte économique

Avec la situation économique plutôt difficile vécue à Sorel-Tracy, au Canada et surtout mondialement, il n’était pas question que la campagne cesse, même si le nombre de mises en chantier pourrait diminuer, évalue Laurent Cournoyer.

« Nos partenaires ont décidé de continuer parce que c’est dans ces moments plus difficiles qu’il faut stimuler la construction. Le marché mondial est cyclique, alors même si l’offre est plus grande que la demande actuellement, il faut être prêt quand ça va recommencer. Je n’ose même pas imaginer le message qu’on envoie aux gens si on ne reconduisait pas la campagne », conclut Laurent Cournoyer.

Le site internet www.onconstruit.ca, qui a subi une cure de jouvence, inclut maintenant les entrepreneurs de Sorel-Tracy et Contrecœur liés à la construction.

La réponse de Sorel-Tracy

Du côté de la Ville de Sorel-Tracy, qui commanditait un montant de 35 000$ l’an dernier pour la campagne, son porte-parole Louis Latraverse a répondu ceci, par courriel :

« En 2016, dans l’optique d’un budget sans augmentation de taxes, la Ville de Sorel-Tracy a choisi de faire les choses différemment, en investissant entre autres, au niveau de la promotion de ses parcs industriels et en consacrant des sommes à la publicité entourant les fêtes du 375e.

D’autre part, le programme pour l’efficacité énergétique des maisons est toujours en vigueur et les citoyens qui font l’acquisition d’une maison certifiée Novoclimat peuvent bénéficier d’un congé de taxes de trois ans. Les entrepreneurs connaissent bien ce programme et notre personnel à l’urbanisme est en mesure de bien les informer sur les modalités du programme.

La Ville de Sorel-Tracy a été à l’origine de cette campagne qui s’appelait au début « À Sorel-Tracy on construit! ». Après y avoir investi plus de 300 000$ au cours des 11 dernières années, nous sommes heureux qu’elle vole maintenant de ses propres ailes soutenue par Desjardins, un partenaire de la première heure, et les nombreux commerçants dans le domaine de la construction et de la rénovation. »

image