27 août 2015
« On va nous attendre de pied ferme » – Richard Farley
Par: Jean-Philippe Morin
L’entraîneur Éric Messier a soulevé le trophée de champion de la ligue de hockey collégial en division 1 et les Rebelles voudront répéter leur exploit dès cette année. | TC Média – Pascal Cournoyer

L’entraîneur Éric Messier a soulevé le trophée de champion de la ligue de hockey collégial en division 1 et les Rebelles voudront répéter leur exploit dès cette année. | TC Média – Pascal Cournoyer

Après une saison de rêve couronnée par un championnat de séries, les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy ne pourront plus être considérés comme négligés pour la saison 2015-2016. Les hommes d’Éric Messier ne sont pas à prendre à la légère et ils voudront le prouver dès cette fin de semaine, les 28 et 30 août, à l’occasion des derniers matchs préparatoires avant le début de la saison.

Seulement cinq joueurs étaient de retour l’an dernier après une saison difficile en 2013-2014. Le vent de fraîcheur amené par la direction et les entraîneurs s’est avéré bénéfique puisqu’avec l’équipe la plus jeune du circuit – et de l’histoire des Rebelles – les Sorelois ont remporté le championnat en 2014-2015.

Cette année, la tâche s’annonce tout aussi difficile que l’an dernier. Sur 22 joueurs, 13 seront de retour et 9 nouveaux se grefferont aux jeunes vétérans de l’an dernier. Aucun joueur n’aura 20 ans et seulement quelques-uns auront 19 ans, ce qui signifie que l’équipe sera encore jeune.

C’est surtout en défensive que les changements se feront voir, alors que quatre défenseurs et deux gardiens se grefferont à l’équipe. À l’attaque, les Rebelles devraient avoir sensiblement le même visage, à quelques joueurs près.

« À chaque année, c’est pas mal toujours à recommencer. Les équipes changent tellement que c’est difficile d’une année à l’autre d’évaluer les forces en présence. On devra travailler aussi fort pour encore aller chercher le titre », philosophe l’entraîneur-chef des Rebelles pour une sixième saison, Éric Messier.

« On a beaucoup de vétérans qui ont gagné et qui savent ce que ça prend pour répéter », ajoute le responsable du programme hockey du Cégep de Sorel-Tracy, Richard Farley. « Gagner, ça ne s’enseigne pas et ils ont gagné partout où ils sont passés, pas seulement l’an dernier. Pour ce qui est de la chimie de l’équipe, je n’ai jamais vu une équipe aussi soudée que ça l’an dernier. Avec l’arrivée des nouveaux, il ne faut maintenant surtout pas comparer avec l’an dernier puisque c’est une toute nouvelle saison, mais je suis optimiste. »

La pression

Avec l’ajout des Cougars du Collège Champlain-Lennoxville, la ligue compte maintenant 11 équipes. Selon Richard Farley, difficile de prévoir l’équipe qui ne fera pas les séries tellement la parité est bonne dans le circuit.

« Tout le monde va se battre pour une place dans les séries. Plus la saison va avancer, plus ce sera difficile. On va nous attendre de pied ferme », croit M. Farley.

L’entraîneur sorelois refuse d’admettre que la pression sera présente sur ses joueurs même s’ils ont tout gagné l’an dernier.

« L’an passé, on n’avait pas beaucoup de pression puisque nos joueurs étaient jeunes et ce sera la même chose cette année. On est encore jeune, alors on va y aller une étape à la fois. C’est certain que les autres équipes seront plus motivées à nous affronter, mais notre plan est le même quand l’an dernier, soit de mêler les cartes », conclut Éric Messier.

Les deux dernières parties hors-concours des Rebelles seront présentées le vendredi 28 août, à 19h30 au Colisée Cardin contre le Collège Dawson et le dimanche 30 août, à 16h au Colisée Cardin contre le Cégep Saint-Laurent. L’entrée est gratuite pour ces deux matchs préparatoires.

image