26 mai 2017
« On prend des notes, mais dans l’ensemble, c’était une belle journée » – Laurent Cournoyer
Par: Deux Rives
Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Pascal Cournoyer

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy, Laurent Cournoyer, trace un bilan somme toute positif de la première édition du Salon des affaires organisé par son équipe, le 25 mai, à l’Hôtel de la Rive.

Les organisateurs avaient un objectif de 1000 visiteurs lorsque le projet a été initié. Ce chiffre n’a pas été atteint, mais Laurent Cournoyer considère que le compte n’était pas si loin.

« Dans l’ensemble, nous avons eu une belle journée et un bon achalandage, souligne-t-il. Un peu plus de 300 personnes ont assisté aux repas-conférences, et environ 200 personnes étaient présentes derrière les kiosques. Quelque 200 personnes du public sont aussi venues visiter les exposants », énumère-t-il. Le chef d’orchestre de la journée estime le nombre total de participants à 700 personnes. «J’en suis satisfait dans le contexte d’une première édition. On visera à nouveau 1000 visiteurs au total l’an prochain!», ajoute-t-il.

M. Cournoyer déplore que les gens présents lors des conférences ne soient pas tous passés à l’étage inférieur pour observer et discuter avec les exposants, tir qu’il pourrait corriger si l’événement revenait l’an prochain.

« Certains exposants m’ont mentionné qu’ils auraient aimé plus d’achalandage, mais c’était une première édition. On prend des notes, affirme-t-il. On va les sonder prochainement afin d’avoir un bilan plus complet. Les premiers commentaires sont positifs. »

Les trois conférenciers ont agrémenté la journée de leur passage. Selon Laurent Cournoyer, c’est un Guy Cormier (Desjardins) très accessible avec qui il a eu la chance de souper, un Sylvain Guimond (psychologue) émotif avec un fort message rempli de sagesse et un Pierre Marc Johnson (ex-premier ministre) extrêmement connaissant de sa matière de qui ont pu bénéficier les spectateurs.

image