24 mars 2016
« On est encore dans le siège du conducteur » – Serge Forcier
Par: Jean-Philippe Morin

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont pris une confortable avance de 3-0 dans leur série quarts de finale contre l’Assurancia de Thetford Mines. Mais la troupe de Bobby Baril n’avait pas dit son dernier mot et a remporté les deux matchs suivants, si bien qu’un match #6 est nécessaire le vendredi 25 mars, à 20h, au Colisée Cardin.

Publicité
Activer le son

Pourtant, personne ne voyait les Éperviers prendre une aussi confortable avance en début de série, même que plusieurs experts prédisaient une victoire de l’Assurancia. Mais toutes les rencontres se sont avérées serrées, par un ou deux buts d’écart maximum.

« On n’a jamais pensé que ce serait facile », souligne l’entraîneur-chef des Éperviers, Serge Forcier, qui avait prédit une série « en 6 ou en 7 ».

« Personne ne nous voyait gagnant, alors imagine comment personne ne nous voyait prendre les devants 3-0! Même s’ils ont le momentum, on est encore dans le siège du conducteur. C’est eux qui doivent gagner à l’étranger pour continuer », poursuit-il.

Les cinq premières rencontres étaient plutôt intenses, remarque Forcier. « Du vrai hockey de séries! La ligne est tellement mince entre une victoire et une défaite. On a eu entre 10 et 12 chances de marquer par match et eux aussi, ce n’est pas vraiment pas beaucoup. On est motivés, on est loin d’être à terre. »

L’important, selon le pilote sorelois, sera de garder la même intensité que lors des premiers matchs.

« Thetford joue bien, on joue bien. Il ne faut pas commencer à avoir peur de perdre. La marge est très mince et l’aspect mental jouera pour beaucoup », conclut-il.

Advenant une défaite des Éperviers le 25 mars, le match #7 aura lieu le samedi 26 mars, à Thetford Mines, à 19h30.

image