11 avril 2018
Suspension du cours Techniques d'éducation à l'enfance
« On a pris une décision difficile, prudente et nécessaire » – Fabienne Desroches
Par: Sarah-Eve Charland

La directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Fabienne Desroches (Photo: Archives/Pascal Cournoyer)

La directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Fabienne Desroches, a réagi aux propos tenus par le Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Sorel-Tracy qui a dénoncé l’arrêt du cours Techniques d’éducation à l’enfance à l’automne 2018.

« Le ministère nous demande d’avoir 60 étudiants pour l’ensemble des trois années. Il nous a donné six ans pour y arriver. Actuellement, on a entre 15 et 19 étudiants. Depuis trois ans, on reçoit sept inscriptions au premier tour. On est loin de se rendre à 60 », explique Mme Desroches.

Le ministère évaluera le programme au cours de la prochaine année. Il basera sa décision sur la rétention des élèves, les inscriptions et le nombre de diplomations. Selon Mme Desroches, le taux de rétention est de 37% à la 5e session. Le taux de diplomation est d’environ 18,5%.

« On n’a pas les inscriptions nécessaires. On ne satisfait pas les demandes du ministère. Le programme est donné partout en Montérégie. Je suis dans un contexte national de baisse des inscriptions dans le cours Techniques d’éducation à l’enfance. […] On pense diplômer une étudiante cette année. En tant que gestionnaire, je ne peux pas accepter ça », ajoute la directrice générale.

Elle assure que l’établissement scolaire a multiplié ses démarches pour promouvoir le programme, mais le nombre d’inscriptions est demeuré le même. Même si le Cégep a donné une couleur différente au programme, cela n’a pas été suffisant afin de se démarquer de l’ensemble des établissements en Montérégie.

Elle compte faire valoir ses arguments auprès du ministère afin de pouvoir garder le programme. Même s’il est suspendu, le Cégep souhaite avoir le pouvoir de le redémarrer ultérieurement.

« On a fait nos devoirs. Faites-nous confiance. Pour l’instant, ça ne coûtera rien au ministère. On nous demande de maintenir une saine gestion des fonds publics. On pense que le ministère va entendre nos arguments. On veut protéger nos autres programmes », conclut-elle.

Une manifestation du syndicat aura lieu ce midi, devant le Cégep de Sorel-Tracy.

image