27 février 2017
Olivar Gravel se retirera de la vie politique en novembre
Par: Louise Grégoire-Racicot
Olivar Gravel a été maire de  Saint-joseph-de-Sorel pendant 42 ans. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Olivar Gravel a été maire de Saint-joseph-de-Sorel pendant 42 ans. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Maire de Saint-Joseph-de-Sorel depuis 42 ans, Olivar Gravel se retirera de la vie politique en novembre prochain. Sa santé chancelante le force à renoncer à poser sa candidature au prochain scrutin municipal, comme il l’avait d’abord annoncé.

Publicité
Activer le son

Ce fut une décision difficile à prendre mais inévitable, a-t-il noté. « Je vais consacrer mes prochaines années à prendre soin de moi. »

Il a réfléchi à cette question depuis qu’il a annoncé vouloir se représenter au prochain scrutin. Il lui a fallu se rendre à l’évidence que le travail de l’élu n’est pas aujourd’hui une sinécure, dit-il.

« Je me rends bien compte que la participation active tant à la Ville qu’à la MRC demande de plus en plus. Les réunions sont nombreuses, souvent le soir. Les sujets discutés sont de plus en plus complexes et demandent beaucoup de temps. Notamment à la MRC ou l’importance des dossiers et les pouvoirs qu’elle assume sont plus larges que jamais et demandent beaucoup », explique-t-il.

Redemander un mandat de quatre ans lui paraissait lourd. Il se faisait notamment un devoir de tout lire et d’écrire ses réflexions et résumés sur les dossiers, sur les rencontres qu’il avait. Des gestes dont il se sent moins capable aujourd’hui.

49 ans en politique active

Jetant un regard sur son engagement, M. Gravel, qui aura 76 ans en avril prochain, a rappelé qu’il avait d’abord siégé comme conseiller municipal de janvier 1969 à novembre 1975.

Il a alors été élu maire de Saint-Joseph à la tête d’un parti municipal, Le Parti des citoyens qu’il avait fondé.

« J’aurai été en politique pendant 49 ans. Et je ne me suis pas trainé les pieds. Je n’ai pas toujours plu à tout le monde, mais je suis certain que si je me représentais en novembre, je serais élu. Je suis bien content de ce que j’ai réalisé. Je crois que j’ai mis Saint-Joseph sur la carte. »

image