22 février 2019
Usine des poudres
Nouvelle entente de principe chez Rio Tinto Fer et Titane
Par: Julie Lambert

La direction de Rio Tinto Fer et Titane a conclu une entente avec le Syndicat des Métallos dans la cadre du renouvellement de la convention collective de ses employés de l'usine des poudres de Sorel-Tracy. Photothèque | Les 2 Rives©

La direction de Rio Tinto Fer et Titane a conclu une première entente de principe, le 21 février, dans le cadre du renouvellement de la convention collective de tous ses employés. Les négociations ont abouti avec ceux de l’usine des poudres située dans son complexe de Sorel-Tracy.

Les négociations se déroulaient depuis le début de l’année avec le Syndicat des Métallos, représentant les employés de l’usine des poudres. La nouvelle convention collective doit être renouvelée puisqu’elle sera échue le 30 avril prochain.

La direction poursuivra ses négociations avec l’ensemble de ses syndicats dans les prochaines semaines. Les autres employés du complexe métallurgique de Sorel-Tracy sont représentés par le Syndicat des employés du Fer et du Titane (CSN).

« Depuis le 18 janvier dernier, les équipes de négociation ont travaillé activement afin d’arriver à une entente et je tiens à les remercier. Ceci démontre la volonté des deux parties à réaliser et à sécuriser le plan d’avenir de notre site », a réagi par la voie d’un communiqué le directeur général de Rio Tinto Fer et Titane, Guy Gaudreault.

L’entreprise compte environ 1 400 employés dans ses installations soreloises. Rio Tinto Fer et Titane souhaitait obtenir une entente avec chacun d’eux avant le 28 février.

image