19 octobre 2015
Nicolas Tabah ne lance pas la serviette
Par: Sarah-Eve Charland
Nicolas Tabah était souriant malgré sa défaite aux mains de Louis Plamondon. | TC Média - Pascal Cournoyer

Nicolas Tabah était souriant malgré sa défaite aux mains de Louis Plamondon. | TC Média - Pascal Cournoyer

« Les électeurs de Bécancour-Nicolet-Saurel n’étaient pas prêts pour le changement », a exprimé le candidat du Nouveau Parti démocratique (NPD), Nicolas Tabah, à ses partisans réunis au Marine Cabaret après avoir pris connaissance des résultats de la soirée électorale.

Publicité
Activer le son

À 23h15, le candidat se plaçait en troisième position avec 21,1% des voix dans le comté de Bécancour-Nicolet-Saurel. Malgré sa défaite, il s’est adressé à ses partisans en fin de soirée avec le sourire.

« J’ai adoré mon expérience et elle ne sera pas la dernière. Je suis attaché à mon coin […] C’est la fin d’une longue campagne. On n’aura qu’à se retrousser les manches et à travailler plus fort pour la prochaine. Merci à tout le monde. Nous avons vécu une grande aventure ensemble et ce n’est pas terminé », a-t-il affirmé.

Questionné sur la performance du chef du NPD, Thomas Mulcair, M. Tabah ne croit que cela ait nui à son résultat dans le comté.

« Je ne crois pas que Tom a nui à ma campagne. Il s’agit d’une longue campagne. Si la campagne avait duré 37 jours, les résultats auraient été différents. C’est le facteur temps », croit-il.

Même s’il est surpris de la majorité des sièges gagnés par le Parti libéral, il se réjouit tout de même de voir que le Parti conservateur ne sera plus au pouvoir.

image