22 février 2017
Neuf mois de prison pour un trafiquant de drogue
Par: Deux Rives
Martin Quinio lors de sa sortie du palais de justice de Sorel-Tracy. | TC Média – Jonathan Tremblay

Martin Quinio lors de sa sortie du palais de justice de Sorel-Tracy. | TC Média – Jonathan Tremblay

Un premier jugement a été rendu dans le cadre d’une opération de trafic de drogue à Contrecœur, le 21 février, au palais de justice de Sorel-Tracy. Martin Quinio, un des six accusés dans le projet Venet, a obtenu une sentence de neuf mois de prison après avoir plaidé coupable à trois chefs d’accusation.

Publicité
Activer le son

À lire aussi:

Les trafiquants seraient reliés aux Hells Angels

Frappe contre les stupéfiants à Contrecoeur

Lors de son arrestation, le 18 janvier dernier, Martin Quinio faisait face à un bris de probation pour possession de drogue relié à un dossier antérieur. Des chefs d’accusation de possession de cannabis dans le but d’en faire le trafic, complot et trafic de stupéfiants se sont ajoutés.

M. Quinio a plaidé coupable à ces trois chefs devant la juge Louise Leduc, ce qui lui a valu un arrêt conditionnel pour le chef d’accusation de possession de cocaïne en vue d’en faire le trafic.

En soustrayant la détention provisoire d’un mois et demi de prison depuis son arrestation, il lui reste environ sept mois et demi à purger. Il aura aussi à se soumettre à une probation de deux ans avec un suivi de 18 mois auprès d’un agent de probation.

Les cinq autres accusés dans cette affaire seront de retour devant la Cour le 13 mars prochain.

image