13 mai 2019
Inondations
Nettoyage à refaire à Sainte-Anne-de-Sorel
Par: Raphaëlle Ritchot

Les inondations ont laissé derrière elles plusieurs débris à Sainte-Anne-de-Sorel. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le nettoyage des rues qui ont été inondées à Sainte-Anne-de-Sorel, entamé la semaine dernière, devra être repris après que l’eau soit montée à nouveau pendant la fin de semaine.

« L’eau tarde à se retirer. On s’attend à une baisse lente à partir de cette semaine », a indiqué le directeur général de la municipalité, Maxime Dauplaise.

La semaine dernière, dix camions de débris ont été ramassés le long des chemins du Chenal-du-Moine et de la Rive.

Des conteneurs seront également placés sur les îles aux Fantômes et d’Embarras. Ils seront placés sur les deux îles « dès que possible », indique-t-on sur la page Facebook de la municipalité.

Au moment d’écrire ces lignes, ces deux îles étaient toujours inaccessibles en raison de la hauteur de l’eau.

Au total, c’est 135 maisons qui ont été isolées par les crues printanières, c’est-à-dire qu’elles n’étaient pas accessibles par véhicules. Elles n’étaient toutefois pas nécessairement inondées, relativise M. Dauplaise.

D’ailleurs, le député Jean-Bernard Émond a souligné, lors d’une déclaration prononcée à l’Assemblée nationale, le courage des sinistrés ainsi que le dévouement des services d’urgence, des bénévoles et des municipalités concernées.

« À travers ce tumulte, la solidarité et l’entraide de notre communauté ont contribué à mettre un peu de baume sur le cœur des sinistrés. Je tiens donc à souligner la résilience des citoyens de Richelieu », a mentionné le député.

Les citoyens qui souhaiteraient se prévaloir du Programme général d’indemnisation et d’aide financière doivent s’inscrire avant le 25 juillet auprès du ministère de la Sécurité publique.

La procédure de réclamation pour les sinistrés est disponible sur le site web du ministère de la Sécurité publique, au www.securitepublique.gouv.qc.ca ou par téléphone.

image