7 septembre 2021
Nathalie Rochefort souhaite contribuer à la revitalisation des villages
Par: Katy Desrosiers

Nathalie Rochefort souhaite mettre de l’avant l’importance de valoriser les villages pour inciter les gens à s’y établir. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La candidate pour le Parti libéral du Canada dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Nathalie Rochefort, croit important de travailler avec les élus locaux afin de valoriser les villages et amener des gens à s’y établir.

Publicité
Activer le son

Mme Rochefort souligne que le comté comprend 41 villages, en plus d’Odanak et de Wôlinak. Elle avance que l’arrivée de jeunes familles contribue à les revitaliser.

« Quand j’entends qu’un dépanneur dans un village ferme, ça me fait de la peine. […] Peut-être que d’habiter dans un me sensibilise encore plus », souligne-t-elle. La candidate constate que beaucoup de personnes âgées habitent les villages et qu’il est plus difficile pour eux de se déplacer loin pour faire leurs courses, surtout en hiver.

Pour l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre, elle souligne être déjà à l’œuvre comme directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec en recrutant des gens « qui étaient coincés à Montréal pendant la pandémie et qui découvrent les charmes de la région ». Elle cite en exemple deux enseignants de Montréal qui, après une visite dans la région récemment, ont déjà déposé leurs CV.

Au niveau de l’environnement, elle note l’importance de travailler en partenariat avec la MRC de Nicolet pour redonner l’accès au citoyen, dans une démarche environnementale, à l’île Moras.

En agriculture et innovation, elle croit qu’il faut soutenir les entrepreneurs agricoles, entre autres, en effectuant une veille des différents programmes qui pourraient les aider dans leur développement.

Finalement, un enjeu qu’elle aborde depuis la dernière campagne est la couverture cellulaire en région. En plus de la problématique de l’accès à Internet, Mme Rochefort affirme qu’il faut aussi se pencher sur cet enjeu mis encore plus de l’avant avec le télétravail.

Dans les prochaines semaines, la candidate visitera des entreprises, rencontrera des gens dans des endroits publics extérieurs et se rendra dans différents villages.

image