1 septembre 2015
Moqueries et absurdités, les marques de commerce de Korine Côté
Par: Julie Lambert
L’humoriste Korine Côté sera sur la scène du Théâtre du Chenal-du-Moine le 12 septembre, à 20h, pour présenter son tout premier spectacle. | Photo: Gracieuseté

L’humoriste Korine Côté sera sur la scène du Théâtre du Chenal-du-Moine le 12 septembre, à 20h, pour présenter son tout premier spectacle. | Photo: Gracieuseté

De plus en plus visible dans les médias, l’humoriste Korine Côté est maintenant bien installée dans le milieu humoristique québécois. Son numéro sur l’émission américaine Les anges de la rénovation a marqué les esprits. Ses moqueries et son côté absurde sont complètement assumés dans son premier spectacle, dont un arrêt est prévu dans la région le 12 septembre.

Il y a neuf ans que l’humoriste est sortie de l’École nationale de l’humour. Elle a présenté, en janvier 2015, son premier spectacle solo intitulé Mon show!. Le grand saut n’a pas été de tout repos, souligne Korine Côté. Le processus du premier spectacle est tout autant pénible qu’agréable, confie-t-elle.

« Le travail de script-édition est très long. J’avais le choix entre beaucoup de numéros. La pression du premier spectacle est toujours intense surtout que tu as des gens de l’industrie et ta famille dans la salle. C’est comme un enfant qui tombe pour la première fois, ça fait mal sur le coup, mais après c’est correct », souligne-t-elle.

Sa marque de commerce est sans nul doute sa propension à se moquer et à décortiquer son quotidien. Elle se plaint de tout et elle l’assume, souligne-t-elle.

Dans son spectacle présenté au Théâtre du Chenal-du-Moine le 12 septembre, à 20h, les gens doivent s’attendre à des numéros dans lesquels elle parle d’elle, de comment elle se perçoit, de ce qui lui tape sur les nerfs et de son voyage en Écosse avec sa mère.

« J’ai un petit côté absurde. J’essaie de rentrer les gens dans ma tête. Je suis très imagée. J’essaie que ce soit comme des mini-films. J’entre les gens dans ma petite bulle absurde et j’ai beaucoup de fun en faisant ça. »

Une position pas claire

Même si Korine Côté est dans le milieu depuis plusieurs années, nombreux sont encore les Québécois qui ne la connaissent pas. Elle a pourtant participé à des émissions télévisées comme Un gars le soir à Vtélé et Cliptoman à MusiquePlus en plus de l’émission radio Debout les comiques à Ckoi.

Elle a également remporté l’Olivier du numéro de l’année en 2013 face aux humoristes Louis-José Houde, Laurent Paquin, François Bellefeuille et Anthony Kavanagh.

« Autant je peux être avancée dans ma carrière, autant on me demande encore où je me situe. Mes amis me demandent si je fais encore partie de la relève, rigole-t-elle. Ce n’est pas difficile de faire sa place dans le milieu. Ce qui est plus compliqué, c’est de réussir à la garder. »

Il faut être prêt à faire beaucoup de sacrifices pour se faire voir dans les différentes salles de spectacles, pense l’artiste.

« Quand on t’appelle pour te déplacer et qu’on t’offre peu de sous, c’est un peu plate. En même temps, j’adore faire les bars et les soirées d’humour. L’important, c’est de scorer des buts à chaque apparition », conclut-elle.

Pour des informations ou des billets, les gens peuvent se rendre sur le site Internet du Théâtre du Chenal-du-moine au www.icicestdrole.com ou téléphoner au 450-743-8446.

image