19 mai 2020
Meurtre de Simon Dufresne en 2019 : un suspect arrêté à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Simon Dufresne a été tué en février 2019 à Rawdon, selon la SQ. Photo gracieuseté

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé à l’arrestation d’un homme de 29 ans à Sorel-Tracy, sur le boulevard Fiset, le 6 mai dernier relativement au meurtre de Simon Dufresne, porté disparu depuis mai 2019.

Publicité
Activer le son

Alfredo Rodriguez Farinas, de Saint-François-du-Lac, a été arrêté en face du magasin Comptant.com. Il a comparu le 7 mai, au palais de justice de Joliette, pour faire face à des accusations de complot pour meurtre, meurtre au premier degré, séquestration et complicité après le fait.

« Il a été arrêté le matin du 6 mai à Sorel-Tracy parce qu’il s’y trouvait physiquement au moment où nous l’avons arrêté. Aucune perquisition n’a eu lieu [au commerce sur le boulevard Fiset] », précise l’agente d’information de la Sûreté du Québec, Éloïse Cossette.

En plus de l’homme de Saint-François-du-Lac, quatre autres hommes et deux femmes ont été arrêtés. Ces dernières ont été libérées en attendant la suite des procédures, mais les cinq hommes demeurent incarcérés en attendant leur procès. Simultanément à ces sept arrestations, huit témoins ont été rencontrés. Les policiers ont réalisé trois perquisitions dans des résidences situées à Saint-Calixte et Rawdon.

Jonathan Provencher, 41 ans de Deux-Montagnes, fait aussi face à des accusations de meurtre, meurtre au premier degré, séquestration et complicité après le fait. Jonathan Tshinkenke, 20 ans de Montréal, fait pour sa part face à des accusations de complot pour meurtre, séquestration et complicité après le fait. Stéphane Larouche, 47 ans de Saint-Calixte, doit répondre à des accusations de séquestration et complicité après le fait, tandis qu’Yvon Camirand, 54 ans de Saint-Calixte, est accusé seulement de complicité après le fait.

Dans cette affaire, Simon Dufresne, de Mascouche, a été vu pour la dernière fois en février 2019, à Rawdon. Le 4 décembre 2019, le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ demandait l’aide du public pour retrouver le corps de l’homme de 31 ans puisque selon les éléments d’enquête, la thèse du meurtre était maintenant confirmée. Des perquisitions avaient alors été effectuées à Mascouche et Saint-Calixte. Encore aujourd’hui, son corps n’a toujours pas été retrouvé.

Selon La Presse, Simon Dufresne aurait été tué par balles, démembré et brûlé. Il était connu dans le milieu du crime organisé dans la vente de stupéfiants.

image