4 novembre 2016
Maxime et Fallone Jean s’attaquent à de nouveaux marchés
Par: Sarah-Eve Charland
Fallone et Maxime Jean rejoignent une centaine de clientes dans leur centre d’entraînement Studio Z – Circuit en 30 minutes. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Fallone et Maxime Jean rejoignent une centaine de clientes dans leur centre d’entraînement Studio Z – Circuit en 30 minutes. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Deux jeunes entrepreneurs de la région, Fallone et Maxime Jean, démarchent pour ouvrir quatre autres centres d’entraînement pour femmes Studio Z – Circuit en 30 minutes sur la Rive-Sud de Montréal d’ici trois ans.

« Quand on a ouvert le studio à Sorel-Tracy, l’objectif était d’en ouvrir cinq en tout. On a commencé avec Sorel-Tracy pour tester le concept, savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas », affirme Fallone Jean.

Maxime Jean, âgé de 20 ans, et sa sœur Fallone, âgée de 28 ans, sont actionnaires de l’entreprise soreloise depuis avril 2016. Ils offrent des services d’entraînement, réservés aux femmes, basés sur des techniques de kickboxing.

Ils ont trouvé le local sur la Rive-Sud et l’équipe pour l’ouverture d’un prochain centre qui sera officialisée d’ici janvier 2017. Ils sont présentement à la recherche d’un investisseur qui prendra des parts des quatre autres studios d’entraînement. Ils estiment qu’un investissement d’environ 30 000$ à 40 000$ est nécessaire pour ouvrir chacun des centres d’entraînement.

Les entrepreneurs souhaitent ouvrir les quatre commerces en s’éloignant du concept de franchise.

« Lorsque j’étais propriétaire de Femmes en forme il y a quelques années, je n’aimais pas payer un montant fixe par mois, même quand ça allait bien, même quand ça allait mal, parce que j’avais une franchise. On ne veut pas de ce système. On veut aussi que les cinq studios évoluent en même temps », ajoute-t-elle.

Plusieurs centres Femmes en forme, ayant aussi un concept d’entraînement à station, ont fermé leurs portes au cours des dernières années. Malgré tout, ils n’ont pas peur d’affronter ce marché. « On a un concept unique. La demande est là », assure M. Jean, qui demeurera entraîneur au centre de Sorel-Tracy.

Une expérience à profit

Fallone Jean s’est forgé une clientèle au fil des huit dernières années en fondant le Studio Z où plusieurs cours de Zumba et de piloxing sont offerts. Elle a également été propriétaire d’une franchise de Femmes en forme.

« J’ai fermé Femmes en forme parce que j’étais complètement épuisée. À ce moment, j’avais trois entreprises. J’ai rappelé chacune des 200 clientes pour leur expliquer la situation. Je leur ai remboursé les mois qui restaient. Quand je les ai rappelées pour ouvrir le Studio Z, elles n’étaient pas restées avec un souvenir amer », dit-elle, en mentionnant que 86% des clientes se sont montrées intéressées au nouveau concept.

image