7 juin 2019
Avec de nombreuses conditions
Mathieu Parenteau-Vallée est remis en liberté
Par: Raphaëlle Ritchot

Mathieu Parenteau-Vallée était sur toutes les tribunes la semaine dernière pour parler de son film. Photo tirée de Facebook

Mathieu Parenteau-Vallée, accusé, entre autres, d’avoir agressé sexuellement deux personnes, dont une enfant de moins de 16 ans, a pu reprendre sa liberté, le vendredi 7 juin.

À lire aussi:
La Couronne s’objecte à la remise en liberté de Mathieu Parenteau-Vallée
Mathieu Parenteau-Vallée arrêté pour des infractions de nature sexuelle

C’est avec une ecchymose au visage qu’il s’est présenté au palais de justice de Sorel-Tracy où il a écouté attentivement le procureur de la poursuite lui faire la lecture de la longue liste des conditions qu’il devra respecter. La Couronne ne s’opposait finalement plus à sa remise en liberté.

Parmi ces conditions, il lui est interdit de communiquer directement ou indirectement avec les présumées victimes, de se retrouver dans un endroit public, comme un parc, où il est raisonnable de croire qu’il pourrait y avoir des mineurs ou d’accéder à quelconque réseau social. Il ne pourra également pas être en présence physique de mineurs sauf pour son fils et sauf en compagnie d’un adulte qui est au courant des conditions et des accusations.

Rappelons que c’est une enquête conjointe entre les enquêteurs du poste de la MRC Pierre-De Saurel et le Service de police de Trois-Rivières qui avait mené à l’arrestation de M. Parenteau-Vallée le 5 juin dernier.

L’affaire reviendra en cour le 8 juillet prochain.

La Sûreté du Québec rappelle qu’en tout temps, le public peut transmettre des informations de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

image