28 janvier 2017
Marthe Saint-Laurent mise sur l’entraide pour son 14e livre
Par: Deux Rives
L’écrivaine de Saint-Antoine-de-Richelieu, Marthe Saint-Laurent, porte un nouveau regard sur les relations entre les femmes au travail. | Copyright: Christian Campana

L’écrivaine de Saint-Antoine-de-Richelieu, Marthe Saint-Laurent, porte un nouveau regard sur les relations entre les femmes au travail. | Copyright: Christian Campana

Après la sortie d’une analyse sur les relations interpersonnelles ardues entre les femmes au travail dans un de ses livres publié en 2009, l’auteure de Saint-Antoine-sur-Richelieu Marthe Saint-Laurent revient avec une suggestion d’attitude positive à adopter pour la gent féminine, Choisir la solidarité féminine.

L’auteure lance un message de solidarité aux femmes sur le marché du travail dans son 14e ouvrage qui sera sur les tablettes de librairies à compter du 8 février prochain. Ce manuscrit se veut un suivi de ses travaux datant de 2009.

« J’ai fait un cheminement personnel, explique l’écrivaine. J’ai réalisé que notre vision d’une situation nous amène à la considérer d’une manière différente. Après avoir parlé de bitchage, il faut désormais traiter de solidarité. »

Son œuvre marquant, Ces femmes qui détruisent, se voulait une théorie selon laquelle les femmes étaient plus dures et sévères entre elles au boulot. Toujours basé sur des statistiques et une recherche étoffée, ce regard optimiste rafraîchissant sur les relations interpersonnelles au féminin servira principalement aux jeunes femmes en début de carrière qui plongent tête première sur le marché du travail ou qui démarrent leur entreprise.

« Le livre s’adresse bien sûr à toutes les femmes, mais aussi à tous les gestionnaires, peu importe le genre, fait-elle valoir. Certains hommes nourrissent aussi ces disputes qu’ont les femmes. »

Même si la conférencière a réalisé de nombreux autres projets dans les dernières années, elle cherchait une réponse à cette dénonciation de problème.

« La situation a été présentée et elle a fait réagir, insiste-t-elle. Maintenant, que faisons-nous pour que ça change? […] Il faut utiliser cette force que nous avons à parler dans le dos des autres femmes et à nous faire des jambettes, mais de manière positive. »

Elle fait d’ailleurs allusion à l’engagement des femmes et à leur volonté. L’objectif serait qu’elles prennent conscience de ces atouts pour propulser les employées autour d’elles afin de les aider à gravir les échelons.

Mme Saint-Laurent suggère donc des pistes de solutions et des conseils de leadership, le tout inspiré de propos de femmes marquantes. Sa pensée véhiculée avec le plus de vigueur demeure toutefois de prioriser la solidarité avec soi-même, avant tout.

« J’amène la femme à commencer par elle, raconte-t-elle. Le bitchage provient d’un manque de confiance en soi. Je veux donc amener les femmes à se respecter elles-mêmes ainsi que leurs valeurs avant de respecter les autres. »

Prochaine étape

La conférencière, auteure et éditrice pense lentement à une retraite partielle. Malgré plusieurs projets sur la table, Marthe Saint-Laurent songe à prolonger ses séjours en Europe au cours des prochaines années. Cette transition ne l’empêchera pas de vivre de sa passion qu’est l’écriture, mais elle laisse entendre que ses découvertes la mèneront davantage vers la rédaction de romans que d’ouvrages techniques.

« J’écris avec une nouvelle liberté. Je me sens moins coincée dans ma structure qu’auparavant et je me le laisse plus aller. »

image