25 octobre 2018
20e édition du Gala Les Olivier
Marie-Christine Lachance en nomination pour une deuxième fois
Par: Julie Lambert

Marie-Christine Lachance fait partie des metteurs en scène nommés au prochain Gala Les Olivier qui aura lieu en décembre. (Photo : Gracieuseté)

L’humoriste et éditrice originaire de Sorel-Tracy, Marie-Christine Lachance, a été nommée pour une deuxième fois au cours de sa carrière au Gala Les Olivier. Son travail de mise en scène pour le nouveau spectacle de François Bellefeuille pourrait être récompensé par une statuette lors de la cérémonie diffusée sur ICI Radio-Canada Télé, le 9 décembre prochain.

Publicité
Activer le son

En mai 2015, Marie-Christine Lachance avait remporté une première statuette pour la mise en scène, avec Martin Petit, du spectacle de François Bellefeuille. Elle est une seconde fois en nomination dans la catégorie Metteur en scène de l’année pour le nouveau spectacle du même humoriste.

« Je suis vraiment fière. Même s’il y a de plus en plus de filles dans le milieu de l’humour, je suis encore une des seules à faire de la mise en scène. C’est une belle forme de reconnaissance et c’est très gratifiant. Nous avions déjà eu une belle tape dans le dos avec les bonnes critiques après la première du spectacle et cela montre que le temps mis sur la mise en scène a été aussi important », réagit-elle.

Selon Marie-Christine Lachance, faire ce travail est très exigeant et demande beaucoup de temps. Elle a assisté au rodage des numéros de l’humoriste et aux répétitions du spectacle afin de trouver comment mettre en valeur les textes.

« François est un humoriste ultra-perfectionniste. On travaille depuis longtemps dans des projets communs. On travaille très bien ensemble. On a trouvé une thématique avec le nouveau rôle de père de François, d’où est tiré le nom de son spectacle [NDLR : le plus fort au monde]. Je pense vraiment que nous avons fait un bon travail. On verra le résultat lors du Gala. Même si nous ne gagnons pas, ce n’est pas grave. Je serai tout de même fière de ce que nous avons accompli », confie l’humoriste.

Une couleur bien à elle

Intitulé Le plus fort au monde, ce dernier spectacle de François Bellefeuille compte plusieurs ajouts comme une vidéo d’introduction réalisée par son conjoint, Mike Pelland, et de la musique créée par son frère, Antoine Lachance.

« Ça amène une belle touche. Les humoristes ne choisissent pas toujours de prendre des metteurs en scène pour leur spectacle, mais c’est un élément essentiel puisque c’est un regard extérieur qu’ils ne peuvent pas avoir avec eux-mêmes. Ce travail va au-delà du décor ou des effets visuels. C’est ce qui donne une ligne directrice et ce qui crée des moments forts dans un spectacle », assure-t-elle.

Au cours des prochains mois, Marie-Christine Lachance participera à un épisode de l’émission humoristique Prière de ne pas envoyer de fleurs. Elle montera sur scène pour la première fois en plusieurs années dans un numéro spécial afin de rendre hommage à son ami François Bellefeuille. L’émission sera diffusée cet hiver, souligne-t-elle. L’humoriste assurera également la mise en scène du second spectacle de l’humoriste et ancien collègue de l’école de l’humour, Simon Gouache.

« Il y a longtemps que je n’avais pas présenté de numéros et surtout fait de stand-up. C’était bien énervant. Je suis allée au Bordel Comédie Club à Montréal pour tester mon matériel. J’ai aussi de gros projets dont la sortie de quatre livres cet automne et la mise en scène du deuxième spectacle de Simon Gouache prévu en 2019 », conclut-elle.

Nommés dans la catégorie Metteur en scène de l’année

– Francois Bellefeuille et Marie-Christine Lachance pour le spectacle Le plus fort au monde

de François Bellefeuille

– Anthony Kavanagh pour son spectacle Showman

– Sylvain Marcel pour le spectacle Naïfs de Corbeil et Maranda

– Laurent Paquin pour son spectacle Déplaire

– Pierre-Francois Legendre pour le spectacle En attendant le beau temps de Les Denis Drolet

image