1 novembre 2017
Marcel Robert réitère ses engagements de campagne électorale
Par: Deux Rives
Marcel Robert |  © Pascal Cournoyer

Marcel Robert | © Pascal Cournoyer

Le candidat à la mairie Marcel Robert a répété, dans un communiqué de presse, cinq engagements qu’il aimerait mettre en place au cours de son mandat s’il est élu le 5 novembre. Les voici.

La construction d’un complexe sportif multifonctionnel : une étude réalisée en janvier 2016 a démontré la nécessité d’un tel équipement. Les coûts de cette infrastructure, selon les hypothèses retenues, peuvent varier entre 6 M$ et 24M$. Marcel Robert privilégierait d’analyser l’utilisation d’édifices existants inoccupés afin de minimiser les coûts de ce projet. Plusieurs endroits pourraient sûrement être analysés.

Le pont Sorel-Tracy-Lanoraie : l’homme d’affaires Luc Poirier propose d’ériger un nouveau pont sur le fleuve Saint-Laurent, principalement financé par le privé. Le député de Richelieu, Sylvain Rochon, a déposé à l’Assemblée nationale, une pétition de près de 1 500 signatures. Marcel Robert continuera à appuyer le projet de construction d’un pont et en fera une de ses priorités lors d’un prochain mandat puisque cette réalisation permettra de désenclaver la région de Sorel-Tracy.

L’utilisation durable des sommes provenant du Parc éolien : le Parc éolien Pierre-De Saurel apportera annuellement des profits de plus de 1,5 M$. Les excédents des sommes versées par le Parc éolien seront répartis entre les municipalités du territoire. Marcel Robert, instigateur en 2008 de ce projet, proposera pour l’utilisation des sommes de s’inspirer de la Loi sur le développement durable du Québec en appliquant les principes d’efficacité économique, de production et consommation responsables, d’équité et solidarité sociales ainsi que de la protection de l’environnement dans le financement de projet.

Le développement d’un quartier modèle : préoccupé par les disparités constatées entre les différents quartiers de la ville de Sorel-Tracy, Marcel Robert privilégierait l’élaboration d’un quartier modèle où les types d’habitation, les logements sociaux, l’accès aux loisirs, les services de proximité, le réseau cyclable ainsi que le déplacement actif seraient adéquatement et efficacement présents.

L’aménagement d’un parc industriel de nouvelle génération : les entreprises qui s’adressent présentement à la Ville de Sorel-Tracy ne trouvent pas de terrains aménagés pouvant les accueillir. L’aménagement de ce type de parc, un écoparc : Marcel Robert privilégierait rapidement la mise en place des services sur les terrains industriels qui appartiennent à la Ville de Sorel-Tracy ainsi que le développement d’un parc industriel soucieux de l’application des principes du développement durable.

image